Connectez-vous

Déclaration du groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar

Lundi 8 Mars 2021

Aymérou Gningue, président du groupe parlementaire présidentiel
Aymérou Gningue, président du groupe parlementaire présidentiel
Notre pays, le Sénégal, vit depuis quelques jours des moments d'une extrême gravité. Les événements survenus au cours des dernières heures ont engendré des drames humains et des pertes matérielles considérables.
 
Aux familles qui ont perdu un des leurs dans ces événements tragiques, le Groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar présente ses condoléances émues et exprime sa compassion.
 
Aux paisibles citoyens qui ont vu leurs biens détruits et aux agents économiques victimes de pillages de toute sorte, nous exprimons notre solidarité et invitons l'Etat à prendre toutes les dispositions pour appréhender, poursuivre et sanctionner les auteurs de ces actes ignobles, conformément à la loi.
 
Le Groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar rend hommage aux Forces de Défense et de Sécurité totalement mobilisées pour ramener l'ordre, préserver les biens d'autrui et protéger les édifices publics.
 
Aux racines des événements que notre pays est en train de vivre, il y a la plainte pour viol d'une citoyenne sénégalaise contre un autre citoyen sénégalais, personnalité politique, de surcroît Député. Ce faisant, l'Assemblée nationale s'est retrouvée au cœur de cette « affaire » parce que saisie par le pouvoir judiciaire aux fins de lever l'immunité de notre collègue incriminé.
 
Depuis sa saisine, au prix d'une manipulation adossée à des contre-vérités savamment distillées dans la presse, notre Institution a été mise au banc des accusés aux motifs que la procédure utilisée pour lever l'immunité parlementaire du Député Ousmane Sonko était irrégulière.
 
En attendant que le Conseil constitutionnel saisi, se prononce, le Groupe Bennoo Bokk Yaakaar voudrait rappeler ce qui suit :
 
l'immunité parlementaire, qui trouve son siège dans notre Constitution, est une exception de procédure qui ne saurait faire entrave à l'exercice du pouvoir judiciaire ;
 
en cohérence avec l'état de droit qui suppose l'égalité de tous les citoyens devant la loi, l'immunité ne devrait être assimilée à une protection, voire une impunité du Député dans une procédure l'opposant à un tiers ;
 
conformément à la tradition parlementaire, la Commission ad hoc, qui a instruit la requête du Juge d'instruction, a été mise en place et a fonctionné dans le respect strict des dispositions du Règlement intérieur, dispositions consacrées aux immunités et dans le respect de la séparation des pouvoirs ;
 
les éléments mis à la disposition de cette Commission en soutien de la requête du juge, ont attesté du caractère sérieux des faits incriminés,  amenant ses membres à recommander à la plénière, la levée de l'immunité de notre collègue qui, au surplus, et c'est son droit, n'a pas jugé utile de répondre à l'invitation à lui adressée par la Commission pour l'entendre, comme le prévoit les  dispositions pertinentes du Règlement intérieur.
 
Rien dans cette procédure n'a méconnu des dispositions de la Constitution, du Règlement intérieur et des pratiques tirées de notre tradition parlementaire.
 
C'est pourquoi, face aux agitations puériles de certains collègues de l’opposition qui demandent la suspension des poursuites à l’encontre du député Ousmane Sonko, le Groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar rappelle que c’est en toute responsabilité que l’Assemblée nationale à une très large majorité a décidé de lever l’immunité parlementaire de l’intéressé. Au surplus la décision prise par le juge de placer Monsieur Ousmane Sonko sous contrôle judiciaire n’entame en rien les capacités de l’intéressé à assumer les charges liées à son mandat.
 
Le Groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar constate qu'à ce jour aucun juriste crédible n’a émis une argumentation sérieuse contre la procédure tendant à apporter une réponse judiciaire à la plainte d'une compatriote. Il fustige des accusations ad hominem gratuites et sans fondement dirigées contre des Magistrats. Il en appelle au respect des acteurs de justice et de leur indépendance. Il est convaincu que le débat public loyal et contradictoire devant le tribunal fera jaillir la vérité.
 
Le Groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar considère que des difficultés peuvent jalonner le parcours de vie de chacun d'entre nous, particulièrement de la jeunesse. Mais la communauté nationale et surtout la République ne doit laisser personne au bord de la route.
 
C'est parce qu'il est un exemple achevé de cette générosité républicaine, que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall érige la lutte contre les discriminations sociales et les disparités territoriales en marqueur de toutes les politiques publiques.
 
C'est parce qu'il est conscient de l'angoisse existentielle des jeunes qu'il a initié une multitude de projets et programmes visant à promouvoir l'éducation, la formation, l'employabilité des jeunes, afin de leur offrir des perspectives d'insertion professionnelle.
 
Au quotidien, à ses côtés, notre Groupe œuvre pour offrir à chacun et partout sur le territoire, les mêmes chances de réussite sociale.
 
Des efforts sont, certes, encore à faire, le Gouvernement s'y attelle mais déjà, beaucoup a été fait dans ce sens.
 
Mais nous ne construirons jamais notre pays, de manière durable, dans la violence et la défiance aux Institutions.
 
S'attaquer aux édifices publics et plus particulièrement ceux qui ont en charge la sécurité des personnes et des biens, c'est fragiliser notre capacité de réaction face à  la menace terroriste.
Déstabiliser les Institutions et semer le chaos dans notre pays, c'est ouvrir la voie à des forces prédatrices, tapies dans l'ombre, qui ont les richesses naturelles du Sénégal pour cible.  
 
Le Sénégal est une République respectée à travers le monde.
Le dialogue, consubstantiel à la démocratie, est aussi le marqueur de notre lien social.
Le Président Macky Sall, Leader de notre Coalition en a fait un pilier de sa gouvernance.
 
Le Groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar en appelle à la responsabilité de chacun et de tous pour que, dans un contexte lourd de dangers sécuritaire, sanitaire, voire de périls économique et social, nous œuvrions tous ensemble pour le retour de la paix, dans la vérité et que nous continuions de bâtir notre pays dans l'équité sociale et territoriale, le respect de l'état de droit et l'attachement aux valeurs de la République.
 
En ces moments d'épreuves pour notre Nation, le Groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar réaffirme sa confiance au Président Macky Sall et à son Gouvernement, pour trouver les solutions qu'appelle la situation de l'heure.
 
Fait à Dakar, le 8 mars 2021
Pour le Groupe parlementaire,
Le Président
Aymérou GNINGUE
Nombre de lectures : 152 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter