Connectez-vous

Convoqué chez le juge, Ousmane Sonko se retrouve à la gendarmerie pour « troubles à l’ordre public » sur ordre du procureur

Mercredi 3 Mars 2021

Alors qu’il était en route vers le juge d’instruction Mamadou Seck du 8e Cabinet dans l’affaire de « viols » et de « menaces de mort » qui l’oppose à la fille Adji Sarr, Ousmane Sonko a été arrêté par des éléments du groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN). Selon plusieurs radios et médias en ligne, le président du parti Pastef est en train d’être acheminé à la Section de recherche de Colobane. Les motifs de cette arrestation seraient : « troubles à l’ordre public et participation à une manifestation non autorisée »
 
En quittant son domicile encadré par une foule immense qui tenait à l’accompagner au palais de justice, Ousmane Sonko avait décidé de passer par l’avenue Cheikh Anta Diop de Dakar. Un itinéraire que le préfet de Dakar, visiblement en commandant des pandores sur le terrain et qui semblait en communication permanente avec une autorité supérieure ( ?).
 
 
 
 
Nombre de lectures : 106 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter