Connectez-vous

Colère des agriculteurs : les blocages prévus ce lundi, à Paris et ailleurs en France

Dimanche 28 Janvier 2024

Les syndicats d'agriculteurs ont confirmé vouloir entamer dès lundi 29 janvier un blocus de Paris, selon le Parisien. D'autres points de blocages sont prévus dans l'Hexagone. Voici les détails.

 

Après un week-end plus calme, les agriculteurs ont prévu de reprendre de plus belle leur grève lundi 29 janvier, avec en ligne de mire le blocus de Paris. Pour cela, les syndicats vont mettre en place "plusieurs points de blocage tout autour de Paris" sur des axes stratégiques, selon Clément Torpier, président des Jeunes Agriculteurs d'Île-de-France. Selon Le Parisien, le blocus commencera à 14 heures et s'articulera autour de sept points principaux.

 

Les autoroutes A1, A14, A5, A6, A13 et A15 seront impactées, dans un rayon de "30 à 40 kilomètres autour de la capitale". Les agriculteurs envisagent dans un deuxième temps de cibler les "grandes nationales" de la région parisienne, en cas de non-réponse du gouvernement.

 

Le directeur de la FNSEA Grande Bassin parisien assure que les agriculteurs préparent le blocus de Paris avec une "organisation quasi militaire" pour "rester le plus longtemps possible". "Nous ne laissons rien au hasard pour réaliser un vrai siège sur la durée", prévient-il.

 

Des blocages attendus sur le reste du territoire

 

Le reste de l'Hexagone ne devrait pas échapper au retour des blocages routiers des agriculteurs. Des actions ont d'ores et déjà été annoncées. Les autoroutes concernées sont : l'A75 en Aveyron et dans le Cantal, l'A71 dans le Puy-de-Dôme, l'A6 dans les Côte-d'Or, l'A20 en Corrèze, l'A77 dans la Nièvre. La route vers les stations de ski est également touchée avec le blocage de la jonction entre l'A43 et l'A48 dans le nord de l'Isère.

 

Des routes nationales seront également impactées, à l'instar de la RN88 dans l'Aveyron et la Haute-Loire. En Mayenne, les agriculteurs ont déjà annoncé leur intention de durcir le mouvement. En Haute-Garonne, plusieurs convois devraient converger vers l'aéroport de Toulouse-Blagnac mardi 30 janvier. (6Medias)

 

Nombre de lectures : 185 fois











Inscription à la newsletter