Connectez-vous

Changement climatique : 33 milliards de dollars d’urgence pour le Sahel

Vendredi 23 Septembre 2022

Si rien n’est fait pour adapter les économies au changement climatique, le PIB des cinq pays de la région (Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad et Mauritanie) pourrait enregistrer une baisse allant jusqu’à 11,7 % d’ici 2050, rien qu’en raison d’une pénurie d’eau liée au dérèglement climatique, estime la Banque mondiale dans un rapport qu’elle vient de publier.
 
Les besoins en financements des pays du Sahel pour l’adaptation au changement climatique d’ici 2030 se chiffrent à 33 milliards de dollars, selon la Banque mondiale dans une étude intitulée «Région du G5 Sahel-Rapport national sur le climat et le développement».
 
Les auteurs de l’étude évaluent également les besoins en financements nécessaires à l’atténuation des effets du réchauffement climatique dans la région au cours des huit prochaines années à près de 50 milliards de dollars. Ces estimations se basent sur les contributions déterminées au niveau national dans le cadre de l’Accord de Paris, actualisées lors de la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP26) qui s’est tenue à Glasgow en novembre 2021. (AFRIMAG)
Nombre de lectures : 76 fois












Inscription à la newsletter