Connectez-vous

Caisse des Dépôts & Consignations (CDC) : La commission de surveillance écarte toute démission d’Aliou Sall

Mardi 11 Juin 2019

De soutien, Aliou Sall en a besoin par les temps qui courent. A cet effet, il peut compter sur la Commission de surveillance de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) qui, dans un communiqué parvenu à Tribune dans la soirée d’hier, fait bloc derrière lui. Selon la note signée par Babacar Diamé, son président, « la Commission de surveillance apporte son soutien à Monsieur le Directeur général et réaffirme sa volonté de l’accompagner dans cette mission exaltante de faire de la CDC une institution de référence. »
 
Réfutant toute procédure de démission en cours chez Aliou Sall, l’organe délibérant de la CDC affirme n’avoir « reçu aucune demande allant dans ce sens », notamment du président de la République, dans le cadre des révélations du premier des médias publics britanniques, la BBC, lors de son émission d’investigation intitulée « Panorama » diffusée le 3 juin dernier.
 
« Nous témoignons de l’engagement, de la compétence et de la rigueur professionnelle de Monsieur Sall », souligne la même source. « En effet, depuis sa nomination à la tête de l’institution, il n’a manqué de poser des actes qui orientent l’institution vers l’excellence. » Selon M. Diamé, Aliou Sall « s’investit sans réserve pour faire de la CDC le premier investisseur public institutionnel aux côtés de l’Etat. »
 
D’autres raisons sont avancées pour expliquer le soutien de la Commission de surveillance au jeune frère du chef de l’Etat : « depuis son arrivée, un regain de confiance a été noté auprès des bailleurs, partenaires et collaborateurs de la Caisse », indique Babacar Diamé. « Pour la première fois, des bailleurs de fonds internationaux et nationaux décident d’accompagner la CDC dans la réalisation d’importants projets structurants pour notre économie, comme en témoigne la structuration du financement du projet «Tour des Mamelles» ».
 
Dans la foulée des « projets structurants » portés par la CDC, le président de la Commission de surveillance cite ceux en « phase de lancement » dont « la Cité des Mamelles, les parcelles viabilisées de Bambilor, les logements sociaux de Tivaouane, les sphères administratives régionales, etc. » D’où son option de privilégier « le renforcement des acquis autour du développement stratégique défini et mis en œuvre par M. Aliou Sall. »
 
 
Nombre de lectures : 112 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter