Connectez-vous

Barrage sur le Nil: Egyptiens, Soudanais et Ethiopiens s'écharpent sur la toile

Samedi 11 Juillet 2020

Vidéos caustiques, échanges belliqueux et caricatures: depuis un mois, des internautes éthiopiens, égyptiens et soudanais ferraillent sur les réseaux sociaux au sujet du grand barrage controversé du Nil.
 
Appelé à devenir la plus grande installation hydroélectrique d'Afrique, le Grand barrage de la Renaissance (Gerd), construit par l'Ethiopie, constitue depuis une décennie une source de tensions avec Le Caire et Khartoum. A plusieurs reprises, Le Caire et Addis Abeba ont adopté une rhétorique offensive, évoquant la possibilité d'une guerre de l'eau dans le bassin du Nil.
 
L'Ethiopie considère le barrage comme indispensable à son développement. Mais le Soudan et l'Egypte craignent qu'il ne restreigne leur accès à l'eau. Le Caire tire du Nil 97% de ses besoins en eau.
Nombre de lectures : 86 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter