Connectez-vous

BENIN : la chute de l’ambitieuse Reckya Madougou, figure de l’opposition

Mardi 4 Mai 2021

Cette femme politique influente est incarcérée depuis début mars, à l’instar d’une centaine de détenus d’opinion qui s’entassent dans les prisons béninoises. … Une centaine de détenus d’opinion (blogueurs, militants, manifestants, politiques…) s’entassent aujourd’hui dans les prisons béninoises. Plusieurs ont été arrêtés dans la foulée du scrutin présidentiel du 11 avril, une élection émaillée de violences ayant fait au moins deux morts. Parmi eux, Joël Aïvo, ancien doyen de la faculté de droit de l’université d’Abomey-Calavi, surnommé « le Professeur » et arrêté le 15 avril.
 
Le 26 avril, le Comité de soutien aux détenus et exilés politiques a invité le gouvernement de Patrice Talon à cesser « les humiliations et conditions inhumaines » infligées aux prisonniers. Amnesty International, Freedom House, le groupe de réflexion ouest-africain Afrikajom Center ont également dénoncé la détérioration des droits humains dans ce pays autrefois réputé pour ses valeurs démocratiques.
 
« Le respect et la protection des libertés fondamentales, notamment la liberté d’expression, de réunion pacifique et l’indépendance de la justice, sont essentiels à toute démocratie », a aussi rappelé le département d’Etat américain. Mais rien n’y fait. Les prisonniers politiques restent derrière les barreaux, et notamment Reckya Madougou, une figure de proue de l’opposition béninoise. (Le Monde)
Nombre de lectures : 79 fois

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter