Connectez-vous

BENIN : Colère contre la « confiscation » du scrutin présidentiel

Jeudi 8 Avril 2021

Patrice Talon
Patrice Talon
L'armée est intervenue jeudi dans le centre du Bénin pour disperser des manifestants protestant contre la "confiscation" par le président Patrice Talon de l'élection présidentielle de dimanche dont toute opposition réelle a été éliminée. Des soldats ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les protestataires qui bloquaient depuis lundi la principale route de Savè, dans le centre du Bénin.
 
Depuis le début de la semaine, de nombreuses manifestations ont touché le nord et le centre du Bénin, où la route principale qui descend vers la capitale économique Cotonou a été coupée par des électeurs mécontents de l'absence de l'opposition au scrutin présidentiel.
 
La réélection de Patrice Talon, ancien magnat du coton arrivé au pouvoir en 2016 et qui a engagé ce pays ouest-africain dans un tournant autoritaire, fait peu de doutes: ses adversaires sont deux candidats quasiment inconnus du public, les anciens députés Alassane Soumanou et Corentin Kohoué. Tous deux sont taxées de "candidatures fantoches" par la plupart des opposants béninois, qui n'ont pas été autorisés à se présenter. (AFP)
Nombre de lectures : 108 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter