Connectez-vous

Au Cameroun, la lutte contre le Covid-19 ravive la guerre des chefs

Vendredi 29 Mai 2020

L'opposant Maurice Kamto et le Président Paul Biya
L'opposant Maurice Kamto et le Président Paul Biya
Le président camerounais Paul Biya et son principal opposant Maurice Kamto ont trouvé, grâce à la pandémie de Covid-19, un nouveau terrain d'affrontement. La lutte contre le coronavirus a ravivé au Cameroun une guerre des chefs entamée dans les urnes il y a près de deux ans, entre l'indéboulonnable Paul Biya et son principal opposant, Maurice Kamto, qui se proclame "président élu".
 
La pandémie n'a pas favorisé de trêve politique comme dans d'autres pays du continent. Alors même que le Cameroun, avec officiellement plus de 5 300 contaminations au Covid-19 et près de 180 décès fin mai, est un des pays les plus touchés d'Afrique subsaharienne. Au contraire, l'affrontement entre le pouvoir de Paul Biya et le parti de Maurice Kamto se durcit, "chacun instrumentalisant la lutte contre l'épidémie", souligne pour l'AFP le politologue camerounais Sévérin Tchokonte.
Nombre de lectures : 85 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter