Connectez-vous

Après les vaisseaux russes, le sous-marin nucléaire américain USS Helena est à Cuba

Vendredi 14 Juin 2024

Un sous-marin nucléaire américain se trouve à Cuba, a annoncé le Pentagone jeudi au lendemain de l’arrivée d’un sous-marin russe à propulsion nucléaire sur l’île communiste.

 

« Le sous-marin nucléaire d’attaque USS Helena est dans la baie de Guantanamo, dans le cadre d’une visite de routine », a déclaré le commandement Sud des États-Unis sur les réseaux sociaux, en référence à la base américaine navale sur l’île de Cuba.

Cette visite et son calendrier étaient « prévus », selon la même source.

 

La veille, le sous-marin Kazan à propulsion nucléaire est entré dans la baie de La Havane en même temps que trois autres navires russes. Aucun d’entre eux n’est porteur d’armes nucléaires, selon les autorités cubaines.

 

Ce déploiement russe inhabituel, à quelque 150 kilomètres des côtes de la Floride, survient à un moment de fortes tensions entre Washington et Moscou du fait de la guerre en Ukraine, où le gouvernement soutenu par les États-Unis combat une invasion russe.  

 

Les États-Unis ont fait savoir qu’ils surveillaient l’évolution de la situation à Cuba, mais déclaré que le déploiement des bâtiments russes ne représentait pas de menace directe.  

 

Durant la Guerre froide, Cuba était l’alliée de l’URSS. La découverte de missiles soviétiques à Cuba en 1962 avait déclenché une grave crise qui avait failli dégénérer en guerre entre les États-Unis et l’Union soviétique. [AFP]

 
Nombre de lectures : 186 fois











Inscription à la newsletter