Connectez-vous

Ali Bagheri Kani nommé à la tête de la diplomatie iranienne par intérim

Lundi 20 Mai 2024

Ali Bagheri Kani, chef intérimaire de la diplomatie iranienne
Ali Bagheri Kani, chef intérimaire de la diplomatie iranienne

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Bagheri Kani, a été nommé à la tête de la diplomatie iranienne par intérim, à la suite du décès du ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, dans un crash d'hélicoptère dans le nord-ouest de l'Iran.

 

Le porte-parole du gouvernement, Ali Bahadori Jahromi, a déclaré que Kani allait diriger le ministère des Affaires étrangères par intérim.

 

Jahromi a fait savoir que la décision avait été prise lors d'une réunion extraordinaire du Cabinet, tenue ce lundi.

 

Kani, qui assumait la fonction de vice-ministre des Affaires étrangères chargé des affaires politiques depuis 2021 et principal négociateur nucléaire, devrait occuper ce poste jusqu’à la tenue de nouvelles élections dans 50 jours, conformément à la loi iranienne.

 

Dans un même contexte, un conseil composé du premier vice-président lui-même, du président du Parlement et du chef du pouvoir judiciaire prendra les dispositions nécessaires pour la tenue de nouvelles élections présidentielles.

 

Kani est une personnalité discrète qui s'est fait connaître lors des négociations marathon entre l'Iran et les pays occidentaux, dans la ville autrichienne de Vienne, dans le but de sauver l'accord nucléaire de 2015.

 

Jahromi a déclaré que le Cabinet avait décidé que la meilleure façon de rendre hommage au président Ebrahim Raïssi et au ministre des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian était de “continuer sur le chemin“ entrepris par les deux dirigeants défunts.

 

Mohammad Mokhber, qui a présidé la réunion du Cabinet en sa qualité de président par intérim, a créé six comités exécutifs depuis dimanche pour gérer les affaires du gouvernement, a affirmé Jahromi.

 

Lors de la réunion de lundi, il a déclaré que toutes ces commissions avaient présenté leurs rapports.

 

Par ailleurs, le Guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a annoncé cinq jours de deuil national suite au décès du président et du ministre des Affaires étrangères du pays.

 

L’ayatollah Ali Khamenei a salué les services des deux hommes, affirmant qu’ils travaillaient sans relâche pour faire avancer les affaires de l’Iran. [AA]

 
Nombre de lectures : 154 fois











Inscription à la newsletter