Connectez-vous

Algérie : Saïd Bouteflika condamné à deux ans de prison pour entrave à la justice

Jeudi 14 Octobre 2021

Le frère cadet du défunt ex-président Abdelaziz Bouteflika, Saïd Bouteflika, a été condamné mardi 12 octobre à deux ans de prison ferme par un tribunal algérois pour "entrave au bon déroulement de la justice", a indiqué l’agence officielle APS. Le parquet a requis sept ans ferme contre Saïd Bouteflika qui a comparu devant le tribunal criminel de Dar el-Beida, à l’est d’Alger où il était poursuivi avec d’autres anciens responsables pour "incitation à falsification de documents officiels", "abus de fonction", "entrave à la justice", "incitation à la partialité de la justice" et "outrage à magistrat".
 
Le principal accusé dans ce procès est l’ancien ministre de la Justice Tayeb Louh. Il a écopé de six ans de prison tandis que l’ancien patron des patrons, l’homme d’affaires Ali Haddad, a été condamné à deux ans ferme, a précisé l’agence. L’ancien inspecteur général du ministère de la Justice, Tayeb Belhachemi, a également été condamné à deux ans d’emprisonnement. Le tribunal a prononcé l’acquittement de six autres accusés. …
 
Depuis la démission forcée d’Abdelaziz Bouteflika début avril 2019, sous la pression des manifestations du Hirak et de l’armée, la justice algérienne a placé en détention préventive ou condamné plusieurs responsables politiques ainsi que de puissants hommes d’affaires proches de lui, notamment pour des faits de corruption. (France24 avec AFP)
Nombre de lectures : 186 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter