Connectez-vous

Wall Street termine en baisse, rattrapée par ses inquiétudes

Mardi 20 Octobre 2020

La Bourse de New York a fini en baisse lundi au terme d’une séance où les investisseurs, optimistes en début de journée, ont été rattrapés par l’absence de progrès tangibles sur la voie d’un nouveau plan de relance de l’économie américaine sur fond de crise sanitaire.
 
A la clôture, l’indice Dow Jones cède 1,44%, soit 410,89 points à 28.195,42. Le S&P-500, plus large, perd 56,85 points, soit un recul de 1,63%, à 3.426,96. Le Nasdaq Composite recule de 192,67 points (-1,65%) à 11.478,88 points.
 
Les principaux indices de la place new-yorkaise avaient pourtant ouvert en hausse, profitant des espoirs d’un compromis entre républicains et démocrates qui permettrait l’adoption d’un plan de relance avant l’élection présidentielle du 3 novembre.
 
Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones gagnait 0,25%, le Standard & Poor’s 500 progressait de 0,49% et le Nasdaq prenait 0,54%.
 
La tendance s’appuyait sur les déclarations faites la veille par Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, qui se disait optimiste quant à la possibilité de faire adopter un plan de relance avant l’élection tout en fixant un délai de 48 heures, soit jusqu’à mardi, pour y parvenir.
 
La Maison blanche a proposé la semaine dernière un plan de 1.800 milliards de dollars (1.528 milliards d’euros) alors que les démocrates exigent 2.200 milliards.
Mais faute de progrès tangible, le moral des investisseurs s’est retourné.
 
“L’absence d’informations sur le plan de relance est inquiétante, et ces inquiétudes sont exacerbées par l’aggravation de la tendance concernant le virus et l’incertitude avant les élections”, relève Mona Mahajan chez Allianz Global Investors à New York.
 
NOUVEL ENTRETIEN PELOSI-MNUCHIN
 
Ce n’est qu’après la clôture que le porte-parole de Nancy Pelosi a indiqué sur Twitter que la présidente de la Chambre des représentants et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, s’étaient parlés dans la journée, continuant, a-t-il précisé, de “réduire leurs divergences” sur le contenu et l’ampleur d’un nouveau plan de relance.
 
De nouvelles discussions entre Pelosi et Mnuchin sont prévues mardi, tandis que leurs équipes vont travailler sans interruption. Nancy Pelosi, a poursuivi son porte-parole, espère pour mardi de la “clarté” sur la possibilité de boucler ou non un plan de relance d’ici à l’élection.
 
A l’heure de la clôture en Europe, Wall Street était dans le rouge, le Dow Jones et le Standard & Poor’s 500 perdant environ 0,3% et le Nasdaq Composite 0,1% et a accentué ses pertes à mesure que la séance avançait, les inquiétudes relatives à la saison des résultats trimestriels reprenant les investisseurs.
 
“A mon sens, les marchés vont être déboussolés au cours des tout prochains jours, jusqu’à ce que nous ayons un peu de clarté sur ce à quoi ressembleront ces résultats”, a dit Dennis Dick, trader chez Bright Trading LLC.
 
Les investisseurs attendent aussi de voir si le second et dernier débat qui opposera Donald Trump et Joe Biden jeudi à Nashville, dans le Tennessee, sera de nature à modifier le cours de la campagne.
 
Les reculs des géants Amazon.com (-2%), Facebook (-1,7%) et Microsoft (-2,45%) ont également pesé lourdement sur la tendance. (Reuters)
 
Nombre de lectures : 113 fois












Inscription à la newsletter