Connectez-vous

Vers l'incorporation d'étrangers dans les rangs de la Bundeswehr?

Jeudi 27 Décembre 2018

BERLIN (Reuters) - Cherchant à accroître ses effectifs, l'armée allemande envisage d'enrôler des ressortissants de plusieurs autres pays de l'Union européenne vivant en Allemagne, rapporte jeudi le magazine Der Spiegel, qui cite un document du ministère de la Défense.

La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen (photo), souhaite ainsi que soient enrôlés des Polonais, des Italiens et des Roumains.

La Bundeswehr a accru ses efforts de recrutement après l'annexion de la péninsule de Crimée par la Russie en 2014 et les tensions ainsi créées entre l'Union européenne et Moscou. L'an dernier, l'Allemagne a annoncé que les effectifs de ses forces armées passeraient de 179.000 actuellement à 198.000 soldats d'active à l'horizon 2024.

Les pressions sur Berlin se sont accentuées un peu plus en juillet, lorsque Donald Trump a déclaré au sommet de l'Otan que Washington pourrait retirer son soutien à l'alliance atlantique si l'Europe n'augmentait pas ses dépenses militaires.

Selon le document classé que cite le Spiegel, 255.000 Polonais, 185.000 Italiens et 155.000 Roumains âgés de 18 à 40 ans vivent en Allemagne. Si 10% d'entre eux souhaitaient s'engager dans la Bundeswehr, cela pourrait permettre de trouver dans les 50.000 nouvelles recrues, lit-on.

Le ministère allemand de la Défense entend limiter l'enrôlement à ceux qui vivent en Allemagne depuis déjà plusieurs années et parlent couramment allemand, écrit Der Spiegel.

Nombre de lectures : 58 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter