Connectez-vous

Tunisie : nouvelles arrestations, l'ONU dénonce "l'aggravation de la répression"

Mardi 14 Février 2023


Le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme a dénoncé mardi "l'aggravation de la répression" en Tunisie, après que la police tunisienne a arrêté lundi Noureddine Bhiri, un dirigeant du parti islamo-conservateur Ennahda, ainsi que Noureddine Boutar, le directeur général de la radio privée Mosaïque FM, qui donne souvent la parole à l'opposition.
 
En Tunisie, un chef du parti islamo-conservateur Ennahda et le directeur d'une radio privée ont été arrêtés dans la soirée de lundi 13 février. Ces arrestations surviennent dans le cadre d'un coup de filet lancé ce week-end par les services de sécurité tunisiens et au cours duquel des militants politiques, d'anciens magistrats et un influent homme d'affaires ont été interpellés.
 
Le dirigeant d'Ennahda Noureddine Bhiri, 64 ans, a été arrêté et "emmené vers un lieu inconnu" lors d'une descente de police à laquelle ont participé une centaine d'agents à son domicile à Tunis, a indiqué à l'AFP un porte-parole d'Ennahda, Abdelfattah Taghouti. (France24)
Nombre de lectures : 84 fois











Inscription à la newsletter