Connectez-vous

Trafic de véhicules volés : La douane casse un réseau entre le Havre, Dakar et le corridor Dakar-Bamako

Mercredi 9 Octobre 2019

La Douane sénégalaise a (encore) réussi un joli coup de filet. Les hommes du directeur général Oumar Diallo ont en effet démantelé un vaste réseau de trafic de véhicules de luxe. Au cours de cette opération, plusieurs personnes ont été arrêtées au Port Autonome de Dakar et sur le Corridor Dakar-Bamako. La Subdivision des Douanes du PAD a déjoué, ce mercredi 02 octobre aux environs de 23 heures, une tentative de  déversement frauduleux de deux véhicules sur une aire de stationnement située à Mbao dans la région de Dakar.  
 
Lesdits véhicules, une Range Rover et une Peugeot 3008, étaient dans un conteneur déclaré en transit vers le Mali. Après les formalités au Port, le propriétaire et le chauffeur ont pris la route pour emprunter le corridor Dakar Bamako. Sur la base de renseignements, la Douane de Dakar extérieur et la Cellule de Centralisation des Acquits à Caution de la Subdivision des Douanes de Dakar-Port ont filé le camion et mis un dispositif d’interception en cas de tentative de détournement de destination privilégiée.
 
Arrivé à hauteur de Mbao, le propriétaire, profitant des faveurs de la nuit et de la météo, a sommé le chauffeur de s’arrêter. Avec l’aide d’un autre individu, présent sur les lieux et manifestement contacté par lui-même à cet effet, il a tenté de rompre le plomb pour faire descendre les véhicules. L’intervention coordonnée de Dakar Extérieur et la Cellule de centralisation des Acquits à caution de la Subdivision de Dakar Port, a permis de stopper l’opération et d’arrêter les deux individus. Les premières investigations ont révélé que les deux véhicules sont volés et que les types et marques de véhicules déclarés ne sont pas conformes aux modèles découverts. 
 
24 heures auparavant, c’est-à-dire le mardi 01 octobre, la Subdivision des Douanes du Port autonome de Dakar avait saisi trois véhicules de marque TOYOTA dont deux modèles C-HR HYBRIDE et un RAV4 HYBRIDE. Les trois véhicules sont rapportés volés selon les résultats des investigations menées en collaboration avec le Bureau Central National Interpol de l’Organisation Internationale de la Police Criminelle. 
 
Lesdits véhicules ont été embarqués au port du Havre (France) et débarqués à Dakar le 22 septembre 2019. Sur le modus operandi, les mis en cause ont déclaré des effets personnels alors qu’en réalité, il n’y avait dans le conteneur que les trois véhicules non déclarés et non manifestés.
 
Cette saisie est rendue possible grâce au travail minutieux effectué par l’Unité mixte de contrôle des conteneurs et des navires (UMCC), basé sur une analyse des risques qui a pris en compte plusieurs critères dont la provenance, le libellé des documents et les individus qui interviennent dans la gestion du fret maritime.  Cette technique relève de l’approche « moins de contrôle, mieux de contrôle »  que développent les Douanes sénégalaises et qui permet de prendre en charge, « avec toute la célérité et la sécurité requises », l’ensemble des marchandises en transit ou débarquées dans le territoire douanier du Sénégal. 
 
Ces pratiques alimentent la criminalité transfrontalière organisée et sont en lien direct avec d’autres crimes tels que le trafic de drogue, le trafic d’armes, le blanchiment de capitaux et le trafic international de véhicules volés. 
Siaka NDONG

 
 
Nombre de lectures : 116 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter