Connectez-vous

Soixante ans après l'indépendance, Madagascar se cherche toujours un avenir

Vendredi 26 Juin 2020

Le président Rajoelina mise sur le nationalisme, des grands projets et beaucoup de communication pour inverser le destin d'un pays où le revenu moyen par habitant reste inférieur à celui de 1960. ... La fête promettait d'être exceptionnelle.
 
Le 26 mai 2019, quelques mois après son élection, Andry Rajoelina en visite officielle à Paris avait arraché à Emmanuel Macron l'engagement de parvenir « d'ici un an » à un accord sur le statut des îles Eparses, ces confettis de terres éparpillées dans le canal du Mozambique réclamées à l'ancienne puissance coloniale depuis plus de quarante ans.
 
Dans l'esprit du président malgache, les discussions ne pouvaient aboutir qu'à une restitution qu'il se faisait fort d'offrir à son pays pour le 60e anniversaire de son indépendance. La voie lui semblait à ce point tracée que le locataire de l'Elysée avait été convié en invité d'honneur à des festivités. (Le Monde)
Nombre de lectures : 63 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter