Connectez-vous

Renvoi de migrants illégaux vers le Rwanda : « les Européens légitimisent le régime de Kigali »

Samedi 28 Mai 2022

Le président Paul Kagame
Le président Paul Kagame
Pour la journaliste britannique, l’accueil des réfugiés dans le pays pourtant le plus surpeuplé du continent africain ne représente pas seulement un apport financier pour Kigali (140 millions d’euros, comme premier versement), mais fait aussi partie d’une opération de charme du chef d’Etat du Rwanda.
 
"Il est prêt à aider les Occidentaux à résoudre leurs problèmes, en leur présentant des solutions efficaces et peu couteuses", estime-t-elle. La participation de 5000 soldats rwandais à des opérations de maintien de la paix (Centrafrique) et contre le terrorisme islamique (Somalie, Mali, Mozambique) s’inscrit dans cette même logique. La même intention de séduire l’Occident se reflète dans le financement du club de foot d’Arsenal ou dans la protection des gorilles de montagne. ...
 
Les Etats-Unis se montrent toutefois beaucoup plus critiques depuis la condamnation en 2021, à 25 ans de prison, de Paul Rusesabagina, qui a inspiré le film "Hôtel Rwanda". Les délégués américains à la session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, le 25 janvier à Genève, ont ouvertement critiqué – avec d’autres- le non-respect des droits de l’homme au Rwanda. Kagame n’a pas été invité au sommet sur le climat organisé par Biden en avril avec cinq présidents africains. (RTBF)
Nombre de lectures : 110 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter