Connectez-vous

Rabat - Tensions entre l'Algérie et le Maroc suite à un projet de confiscation de biens immobiliers

Jeudi 21 Mars 2024

L'Algérie dénonce des « provocations » après la publication, le 13 mars dernier, dans le Journal officiel marocain, d'un projet de décret annonçant « l'expropriation de biens immobiliers » nécessaires à l'élargissement du bâtiment du ministère des Affaires étrangères à Rabat. Or, il s'agit là de trois bâtiments voisins qui sont la propriété de l'ambassade algérienne à Rabat. 

 

Mis à part cette publication du Journal officiel, il n’y a eu aucune déclaration du ministère marocain des Affaires étrangères, ni réaction ou commentaire, suite à la réaction algérienne à cette nouvelle. 

 

Le projet de Rabat de confisquer ces biens appartenant à l'ambassade algérienne au Maroc a donc provoqué la colère d'Alger qui réagit en dénonçant une série « d'actes hostiles », venant de la part du voisin marocain.

L'Algérie considère qu’il s’agit là d’une « violation inqualifiable » du respect et du devoir de protection à l'égard des « représentations diplomatiques d'États souverains », comme l’indique le communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères, dimanche 17 mars.
[RFI]

Nombre de lectures : 78 fois











Inscription à la newsletter