Connectez-vous

RDC: l’opposition s’indigne des propos de Félix Tshisekedi sur un éventuel report des élections

Mardi 7 Mars 2023


En République démocratique du Congo (RDC), lors d’une conférence de presse commune avec le président français Emmanuel Macron, Félix Tshisekedi s'est interrogé sur l'impact éventuel de la crise dans l'Est du pays sur le calendrier électoral. La présidentielle notamment est prévue le 20 décembre 2023. Des propos du chef de l’État qui indignent au sein d’une partie de l'opposition politique. ...
 
Pour Martin Fayulu, le leader du parti ECIDE, quoi qu'il arrive, report ou non, Félix Tshisekedi devra quitter son poste dans les délais. «
 
L'article 70 de notre Constitution dit que le Président de la République est élu pour un mandat de 5 ans et Monsieur Tshisekedi le 23 janvier 2024 à minuit doit partir, insiste-t-il. Maintenant organiser les élections plus tard ou autre chose, ça, ça n'a rien à voir avec le mandat. Il l'a soutenu sur vos antennes au mois de septembre dernier : que le président de la commission électorale lui avait dit que les élections se tiendront à date, et qu’il n'avait pas de raison de mettre cela en doute. Il était rassuré. Et il va venir aujourd'hui, parce qu'il voit qu’on surveille de près la Commission nationale électorale indépendante (Ceni) et que sa fraude ne peut pas passer, il veut évoquer le problème de l'insécurité à l'Est pour rester sur son fauteuil ». (RFI)
Nombre de lectures : 81 fois











Inscription à la newsletter