Connectez-vous

Quatre Américains visés par des tirs et enlevés au Mexique

Lundi 6 Mars 2023


Quatre citoyens américains ont été visés par des tirs avant d’être enlevés par des hommes armés dans le nord-est du Mexique, ont indiqué lundi les autorités américaines et mexicaines.
 
Les quatre Américains, dont l’identité reste inconnue, ont traversé vendredi la ville de Matamoros, dans l’État de Tamaulipas, au volant d’une mini fourgonnette blanche immatriculée en Caroline du Nord, a indiqué le FBI dans une déclaration rendue publique par l’ambassade des États-Unis au Mexique.
 
« Peu de temps après avoir franchi la frontière, des hommes armés non identifiés ont ouvert le feu sur les passagers du véhicule. Les quatre Américains ont ensuite été placés dans un autre véhicule et enlevés par les hommes armés », a-t-il ajouté.
 
Le FBI offre une récompense de 50 000 dollars pour toute aide contribuant à la libération des victimes et à l’arrestation des suspects.
 
Le président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, a précisé que les victimes se seraient rendues au Mexique pour acheter des médicaments. Il a ajouté qu’elles se seraient retrouvées prises dans une confrontation entre groupes criminels.  
 
L’ambassadeur des États-Unis au Mexique, Ken Salazar, a indiqué pour sa part dans un communiqué qu’un « citoyen mexicain innocent a été tragiquement tué » dans l’incident.  
 
« Les représentants des forces de l’ordre américaines de nombreuses agences travaillent avec les autorités mexicaines à tous les niveaux du gouvernement pour assurer le retour en toute sécurité de nos compatriotes », a-t-il ajouté.
 
« Ce type d’attaque est inacceptable », a réagi la porte-parole de l’exécutif américain Karine Jean-Pierre, ajoutant que l’administration américaine était « prête à fournir de l’aide si nécessaire ».
 
La ville de Matomoros, située à la frontière avec les États-Unis est en proie à des violences liées au trafic de drogue et au crime organisé.
 
Les routes de la région de Tamaulipas sont considérées comme les plus dangereuses du Mexique en raison des risques d’enlèvement et d’extorsion par des groupes criminels.
 
Le département d’État américain déconseille ainsi les voyages dans la région.
 
« Les groupes criminels ciblent les autobus publics et privés, ainsi que les voitures privées qui traversent le Tamaulipas, prenant souvent des passagers en otage et exigeant des rançons », selon un avis américain aux voyageurs. (AFP)
Nombre de lectures : 86 fois










Les derniers articles

Inscription à la newsletter