Connectez-vous

Pétrole: le Brent chute sous 60 dollars après des propos d'un ministre saoudien

Jeudi 6 Décembre 2018

Le ministre saoudien du Pétole (au centre) Khaled al-Faleh (illustration)
Le ministre saoudien du Pétole (au centre) Khaled al-Faleh (illustration)
Londres - Les prix du pétrole chutaient de près de 5% jeudi en cours d'échanges européens, le baril de Brent passant même sous les 60 dollars, après des propos du ministre saoudien de l'Energie jugés prudents quant à la baisse de production d'or noir.

Vers 11H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 58,63 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,93 dollars par rapport à la clôture de mercredi. 

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour janvier perdait 2,45 dollars à 50,44 dollars.

Le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh, a déclaré avant une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à Vienne que la baisse de la production devait être "suffisante", affichant sa préférence pour une diminution d'un million de barils par jour pour l'Opep et ses partenaires.

"L'Arabie saoudite a suggéré une baisse de la production plus faible que ce que le consensus estimait", a expliqué David Madden, analyste pour CMC Markets.

"Il n'y a pas encore de consensus sur l'ampleur de la baisse de la production" à effectuer, avaient souligné plus tôt dans la journée les analystes de Commerzbank, qui jugeaient que "la Russie aura un rôle clé à jouer dans ce contexte".

Les pays membres de l'Opep sont réunis jeudi à Vienne pour décider de leur futur niveau de production. Une seconde réunion aura lieu vendredi avec les pays partenaires du cartel, dont la Russie. (AFP)
 
Nombre de lectures : 37 fois









Inscription à la newsletter