Connectez-vous

Pétrole : la pandémie pousse Exxon à une perte annuelle historique de 20 milliards de dollars

Mardi 2 Février 2021

Pétrole : la pandémie pousse Exxon à une perte annuelle historique de 20 milliards de dollars
Exxon Mobil Corp a enregistré mardi une perte annuelle historique après que la pandémie COVID-19 a fait chuter les prix de l'énergie et que la société a réduit la valeur des propriétés de gaz de schiste de plus de 20 milliards de dollars.
 
L'année dernière, Exxon a réduit de près d'un tiers ses dépenses pour de nouveaux projets et a présenté des plans visant à réduire jusqu'à 15 % de ses effectifs tout en ajoutant 21 milliards de dollars à sa dette pour couvrir ses dépenses et sa restructuration.
 
Ces changements interviennent dans "les conditions de marché les plus difficiles qu'Exxon ait jamais connues", a déclaré le directeur général Darren Woods, et, avec le temps, ils permettront de réduire les coûts de 6 milliards de dollars par an par rapport à 2019.
 
La société a déclaré une perte annuelle nette de 22,4 milliards de dollars pour 2020, sur la dépréciation et les pertes de production et de raffinage du pétrole, contre un bénéfice annuel de 14,34 milliards de dollars en 2019.
 
Exxon a refusé de commenter si elle a déjà subi une perte annuelle, mais la société a réalisé des bénéfices depuis la fusion d'Exxon avec Mobil en 1999 et pendant la crise pétrolière des années 1980.
 
UN PÉTROLIER REJOINT LE CONSEIL D'ADMINISTRATION
 
L'entreprise reste sous le feu des environnementalistes et des investisseurs militants qui réclament une révision du conseil d'administration et une stratégie de transition vers des carburants plus propres. Exxon s'est opposé à leurs demandes d'expertise en matière d'énergie propre, en nommant l'ancien chef de la compagnie pétrolière nationale de Malaisie, Tan Sri Wan Zulkiflee Wan Ariffin, à son conseil d'administration. Elle est en discussion avec d'autres candidats, a ajouté la société.
 
D'autres compagnies pétrolières ont enregistré des pertes pour l'année, les restrictions de voyage liées à la pandémie ayant réduit la demande de carburant et provoqué d'énormes dépréciations. Les rivaux BP Plc et Chevron Corp ont enregistré des pertes annuelles.
Royal Dutch Shell Plc publie ses résultats financiers jeudi.       
 
Exxon a enregistré une perte nette de 20,2 milliards de dollars, soit 4,70 dollars par action, au cours du quatrième trimestre clos le 31 décembre, contre un bénéfice de 5,69 milliards de dollars, soit 1,33 dollar par action, il y a un an. En excluant la dépréciation et les autres charges, la société a gagné 3 cents par action, battant ainsi l'attente moyenne des analystes d'un gain d'un cent, selon les données de Refinitiv IBES.
 
Les actions d'Exxon, qui ont perdu un quart de leur valeur au cours des 12 derniers mois, ont augmenté de 1,6 % pour atteindre 45,62 dollars mardi.
 
"Le redressement prendra un certain temps", a déclaré Biraj Borkhataria, analyste de RBC Capital Markets, en faisant remarquer que la société ne couvre pas encore son dividende et ses dépenses d'investissement avec les liquidités provenant de ses activités.
 
Mais avec le redressement des prix du pétrole, Exxon peut commencer à couvrir son dividende et à rembourser les 68 milliards de dollars de dettes de son bilan, a déclaré M. Woods. Le pétrole a augmenté de 11 % depuis le début de l'année, et se négocie à des niveaux pré-pandémiques. (Reuters)
Nombre de lectures : 105 fois












Inscription à la newsletter