Connectez-vous

Meurtre politique ?

Lundi 8 Octobre 2018

L'assassinat d’une responsable politique de Pastef samedi à Keur Massar semble être le résultat initial violent du procès en sorcellerie parrainé par des officines obscures contre un adversaire politique carrément transformé en challenger du président de la République.
 
Quand des marabouts drogués et historiquement accrocs au mercenariat s’allient à des politichiens-ordures pour exécuter un lynchage médiatique hors normes au mépris de toute retenue, cela donne (forcément) des « idées » à des militants de base disponibles pour accomplir, fleur au fusil, les besognes basses commanditées ou suggérées par leur «hiérarchie».
 
Il ne faut pas se le cacher, ce meurtre a tout l’air d’un avertissement adressé à Ousmane Sonko pour annihiler la précampagne de rupture qu’il déroule et impose sur les thématiques de son choix. Pour certains, la violence politique est la seule réponse disponible entre leurs mains. Ce n’est pas glorieux !
 
Si les services de l’Etat ne font pas la lumière sur ce meurtre perpétré contre Mariama Sagna, si une enquête transparente et sérieuse doit faire place nette au profit d’une impunité de fait, ce serait une porte de plus ouverte pour des lendemains douloureux où tout le monde sera en danger.
Nombre de lectures : 148 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter