Connectez-vous

Mercenaires russes : le Tchad met en garde contre "toute ingérence extérieure"

Vendredi 24 Septembre 2021

Le chef de la diplomatie du Tchad, Chérif Mahamat Zene, a affirmé jeudi avoir des "raisons" de se préoccuper de la présence des mercenaires russes de la société Wagner sur le continent africain. "Toute ingérence extérieure, d'où qu'elle vienne, pose un problème très sérieux pour la stabilité et la sécurité de mon pays", a déclaré jeudi 23 septembre le chef de la diplomatie du Tchad, Chérif Mahamat Zene, à propos de l'implication de la société privée Wagner en Afrique.
 
Tout sera mis "en œuvre pour que le Tchad soit protégé sur toute l'étendue de son territoire", a-t-il ajouté après avoir rappelé les attaques subies par son pays en avril et mai, lors d'un entretien avec l'AFP et le média Africa Confidential accordé en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York. "Il y a des mercenaires russes présents en Libye, qui sont aussi présents en République centrafricaine. Nous avons des raisons de nous préoccuper de la présence de ces mercenaires parce que les assaillants qui ont attaqué le Tchad en avril et causé la mort de l'ancien président (Idriss Deby) ont été formés, encadrés par la société privée de sécurité Wagner", a-t-il déclaré. (France24 avec AFP)
Nombre de lectures : 227 fois












Inscription à la newsletter