Connectez-vous

Maroc: un blogueur condamné pour "diffamation" sur plainte d'un ministre

Dimanche 25 Février 2024

Le youtubeur Mohamed Reda Taoujini
Le youtubeur Mohamed Reda Taoujini

Arrêté la semaine dernière dans la ville d'Agadir (sud-ouest), le youtubeur Mohamed Reda Taoujini a été condamné mercredi soir à deux ans de prison et une amende équivalant à 1.830 euros à la suite de deux plaintes du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, selon son avocat Redouane Arabi. 

 

Le ministre accuse le blogueur de l'avoir diffamé dans deux vidéos qu'il a postées en ligne s'interrogeant sur ses éventuels liens avec un vaste trafic de drogue, connu comme l'affaire "Escobar du Sahara", après l'arrestation de deux élus de sa formation politique, le Parti Authenticité et Modernité (PAM), dans le cadre de l'enquête...

 

Selon le site d'information Lakome2, le ministre de la Justice a également porté plainte contre trois journalistes ayant évoqué ses liens présumés avec le trafic de drogue. 

 

L'enquête concerne au total 25 personnes, dont 20 sont déjà incarcérées. Elles sont soupçonnées notamment de "détention, commercialisation et exportation de drogues" et "corruption", selon le parquet. Les suspects seraient en lien avec Hadj Ahmed Ben Brahim, un Malien qui purge une peine de 10 ans au Maroc pour une affaire de trafic international de stupéfiants.

 

Surnommé le "Pablo Escobar du Sahara", M. Ben Brahim a été arrêté en 2019 à Casablanca, dans le cadre d'une enquête sur la saisie record de 40 tonnes de résine de cannabis en 2015 dans des camions lui appartenant. (AFP)

 
Nombre de lectures : 217 fois











Inscription à la newsletter