Connectez-vous

Mali: le mouvement social lancé suite à l’incarcération d’un leader syndical s’amplifie

Lundi 10 Juin 2024

Au Mali, le mouvement social gagne du terrain : la colère des syndicats ne faiblit pas depuis l’incarcération, le 5 juin, d’Hamadoun Bah, Secrétaire général du Syndicat des banques et assurances (Synabef) et numéro 2 de l’UNTM, première centrale syndicale du pays. 

 

Après trois journées de grève très suivies la semaine dernière, le Synabef a reconduit son mouvement, cette fois de façon illimitée, « jusqu’à la libération » d’Hamadoun Bah. Le journaliste malien Yeri Bocoum a par ailleurs été interpellé le 8 juin après avoir couvert une manifestation de l’opposition. … 

 

Dans les rangs des syndicats, on estime que les raisons de l’arrestation d’Hamadoun Bah sont à chercher ailleurs : dans ses activités militantes, d’abord, et dans des déclarations récentes sur la corruption de la justice malienne notamment. Les autorités de transition n’ont fait aucune déclaration depuis le début de cette affaire qui fait les gros titres de la presse nationale depuis cinq jours. 

 

Par ailleurs, un journaliste malien a été interpelé ce week-end après avoir couvert une manifestation de l’opposition. Yeri Bocoum est le promoteur de la Web TV YBC. D’après son entourage, il a été violemment embarqué par plusieurs hommes en civil samedi vers 13 h, devant son domicile et à bord de son propre véhicule. [RFI]

 
Nombre de lectures : 209 fois











Inscription à la newsletter