Connectez-vous

MAROC–ETATS-UNIS : Le «dialogue stratégique» à Washington

Mercredi 23 Octobre 2019

MAROC–ETATS-UNIS : Le «dialogue stratégique» à Washington
Le secrétaire d'État Michael R. Pompeo et le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Expatriés marocains Nasser Bourita se sont réunis aujourd'hui au département d'État pour passer en revue le partenariat étroit et productif entre les États-Unis et le Maroc. Ils ont discuté des domaines de coopération future entre les États-Unis et le Maroc dans le cadre du dialogue stratégique entre les États-Unis et le Maroc.
 
M. Pompeo et M. Bourita, ministre des affaires étrangères, ont souligné leur attachement aux relations de longue date entre les États-Unis et le Maroc, qui remontent au Traité de paix et d'amitié signé en 1787.
 
Le secrétaire Pompeo a souligné le leadership du roi Mohammed VI dans la promotion d'un programme de réformes audacieux et de grande envergure au cours des deux dernières décennies. Il s'est félicité de l'appui constant et précieux de Sa Majesté sur des questions d'intérêt commun telles que la paix au Moyen-Orient, la stabilité et le développement de l'Afrique, ainsi que la sécurité régionale.
 
Le Secrétaire d'État et le Ministre des affaires étrangères ont procédé à un échange de vues sur les questions bilatérales et se sont félicités de la convocation, au cours de l'année, de groupes de travail sur le dialogue stratégique qui ont identifié des possibilités de travailler ensemble sur les questions politiques, économiques et de sécurité au Maroc et dans la région.
 
M. Pompeo et M. Bourita se sont particulièrement félicités de la convocation du premier groupe de travail sur l'Afrique dans le cadre du dialogue stratégique afin de renforcer la coopération sur nos intérêts communs en Afrique. Ils se sont félicités de la tenue des exercices militaires conjoints "African Lion", "Lightning Handshake" et "Epic Guardian" et ont discuté des moyens d'approfondir encore l'excellente coopération militaire au niveau de la politique stratégique.
 
Le ministre et le secrétaire d’Etat ont convenu de maintenir la coopération afin de promouvoir les intérêts communs en matière de stabilité régionale et de vaincre les groupes terroristes, dont l'AQMI et l'ISIS. Le Secrétaire a remercié le Maroc, partenaire exportateur stable dans le domaine de la sécurité, pour son rôle de chef de file du Forum mondial contre le terrorisme et pour son rôle de soutien dans la Coalition mondiale pour la défaite d'ISIS. Ils ont examiné les efforts conjoints visant à lutter contre le terrorisme en Afrique, et en particulier à assurer la défaite durable de l'ISIS, en renforçant les capacités des services de sécurité dans la région, notamment grâce à une plate-forme commune de coopération en matière de sécurité.
 
Le Secrétaire d'État et Ministre des affaires étrangères a également évoqué le danger que représente l'Iran et ses mandataires, ainsi que les efforts de coopération visant à lutter contre les tentatives visant à étendre l'influence iranienne dans la région, y compris en Afrique du Nord Ouest. Les deux parties ont réitéré leur engagement en faveur d'un partenariat économique plus étroit et de l'élaboration de moyens novateurs de maximiser l'accord de libre-échange entre les États-Unis et le Maroc. Ils ont également souligné le potentiel du Maroc en tant que plate-forme et porte d'entrée pour un nombre croissant d'entreprises américaines faisant des affaires en Afrique et se sont félicités de l'engagement du Maroc à soutenir la croissance et le développement sur le continent.
 
Le Secrétaire a remercié le Maroc d'avoir accueilli les 3 et 4 octobre la première Conférence régionale sur la protection du patrimoine culturel des communautés religieuses en appui à la Déclaration de Potomac.
(Source : département d’Etat américain)
 
Nombre de lectures : 123 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter