Connectez-vous

Libye: plus de 600 migrants arrêtés à Tripoli

Mercredi 12 Janvier 2022

Deux ONG s'inquiètent après l'arrestation, ce lundi 10 janvier 2022, de quelques 600 migrants à Tripoli. Ils campaient depuis octobre 2021 devant les bureaux du Haut Commissariat aux réfugiés et faisaient partie d'un groupe de 2 000 personnes raflées lors d'un raid et placées dans un centre de rétention. Ces migrants étaient restés devant les locaux du HCR à Tripoli, malgré la fermeture de ce centre le mois dernier. La police leur avait demandé de quitté les lieux ce qui avait poussé un premier groupe de 200 personnes à quitter les lieux.
 
Les 600 qui restaient ont, pour leur part, été embarqués dans des bus en direction du centre de rétention officielle de Aïn Zara. « Nous sommes alarmés par la détention de centaines de migrants, réfugiés et demandeurs d'asile, dont des femmes et des enfants », a déclaré Dax Roque, du Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) dans un communiqué.
 
L'organisation humanitaire, citant des témoins sur place, a affirmé que l'opération d'évacuation menée tôt lundi était « musclée » et que les tentes et abris de fortune des migrants avaient été incendiés devant ce centre que le HCR a fermé en décembre. « Nos équipes médicales ont secouru des personnes blessées lors des arrestations de ce matin, dont une personne blessée par balle », a pour sa part indiqué Thomas Garofalo, directeur pour la Libye de l'International Rescue Committee (IRC), cité dans le même communiqué. (RFI)
Nombre de lectures : 56 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter