Connectez-vous

Les responsables de la sécurité d'Afrique de l'Est cherchent à renforcer leur coopération

Samedi 27 Janvier 2024

Les responsables militaires et sécuritaires d'Afrique de l'Est se sont réunis jeudi à Nairobi, la capitale kényane, afin de discuter de stratégies visant à renforcer leur coopération en matière de lutte contre l'insécurité régionale.

 

La 32e réunion de l'organe politique de la Force en attente de l'Afrique de l'Est (EASF) a rassemblé les chefs de la défense et de la sécurité des dix Etats membres pour discuter des moyens à leur disposition pour maintenir la paix dans la région.

 

Dans son discours d'ouverture, Francis Ogolla, commandant des forces de défense du Kenya, a déclaré que cette réunion marquait un moment charnière dans la recherche collective de la paix régionale.

 

"Nous devons cultiver un esprit de partage des connaissances et des renseignements afin de répondre efficacement aux préoccupations sécuritaires multiformes qui ont cours dans notre région", a-t-il ajouté.

 

Il a exhorté la région à mettre en œuvre des mesures comme des exercices militaires conjoints afin de permettre une meilleure coopération en matière d'innovation et d'adoption de techniques avancées et limiter les conflits inter et intra-étatiques.

 

M. Ogolla a observé que la région était confrontée à des dynamiques géopolitiques complexes et à des menaces transnationales exigeant une réponse unifiée et collaborative.

 

Paul Kahuria Njema, directeur de l'EASF, a quant à lui déclaré que l'insécurité régionale transcendait à la fois les frontières et les intérêts nationaux particuliers.

 

Il a appelé les forces militaires de la région à tirer parti de la diversité de leurs expériences et de leurs capacités pour définir une voie vers la stabilité. [Xinhua]

 
Nombre de lectures : 173 fois











Inscription à la newsletter