Connectez-vous

Législatives: Benno proclamée vainqueur à Dakar, le contentieux ouvert

Jeudi 3 Août 2017

Le suspense autour des résultats des élections législatives du 30 juillet à Dakar a pris fin tôt ce matin après plus de trois jours d’attente.
 
Selon la Commission départementale de recensement des votes, c’est la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) qui remporte les sept (07) sièges de député qui étaient en jeu dans le département de Dakar.
 
Avec 114 603 voix, la coalition présidentielle devance Manko Taxawu Senegaal de Khalifa Sall qui obtient 111 849 voix, soit une différence de 2 754 voix.
 
Derrière, la coalition gagnante Wattu Senegaal de l’ancien chef d’Etat Abdoulaye Wade récolte 53 979 voix. En quatrième position, le Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) est crédité de 15532 voix.

Pour ces législatives à Dakar, 637 948 électeurs sont inscrits sur les listes. Il y a eu 304 089 votants et 1961 bulletins nuls ont été recensés. Les suffrages exprimés valablement sont de 337 761.

Si le mandataire de Benno Bokk Yaakaar, le député sortant Alioune Badara Diouf, s’est félicité de l’issue des opérations, son collègue de Manko Taxawu Senegaal, a remis en cause cette victoire. Selon Moussa Sow, ce sont plus de 7 500 «ordres de mission» qui ont été utilisés durant ces législatives dans plusieurs communes d’arrondissement de la capitale, sans l’autorisation de la Commission électorale nationale autonome (Cena), a-t-il précisé sur la radio Sud-Fm.
 
La Commission départementale de recensement des votes n’étant pas un organe de retour, le mandataire de MTS a annoncé que sa coalition va déposer des recours pour faire constater ces «irrégularités».
 
La tension est palpable dans la capitale depuis la clôture des opérations de vote. Plusieurs responsables de BBY dont Amadou Bâ et Abdoulaye Diouf Sarr, avaient proclamé «leurs» résultats. En face, MTS avait tenté d’organiser des caravanes pour célébrer son «triomphe», mais systématiquement dispersées par la police.
 
 A présent, place est faite à l’ouverture des contentieux électoraux. (impact.sn)
 
Nombre de lectures : 347 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter