Connectez-vous

Le leader de l'opposition et des dizaines de personnes arrêtées au Zimbabwe

Mercredi 19 Juin 2024

Le leader de l'opposition au Zimbabwe, Jameson Timba, et plus de 70 jeunes ont été arrêtés pour trouble à l'ordre public ce week-end lors d'une réunion privée, a déclaré son avocat lundi. M. Timba, qui a pris la tête du parti d'opposition, la Coalition des citoyens pour le changement (CCC), après la démission de son prédécesseur Nelson Chamisa en janvier, a notamment été interpellé en compagnie de son fils, a indiqué à l'AFP l'avocat de M. Timba, Agency Gumbo. 

 

La Zanu-PF, parti au pouvoir depuis l'indépendance du pays en 1980, est régulièrement accusée d'utiliser les tribunaux pour museler l'opposition et les dissidents, ou de s'en prendre physiquement à eux en commettant des meurtres ou enlèvements. 

 

L'opposition zimbabwéenne a subi l'an dernier une vague d'arrestations après l'élection présidentielle contestée du 23 août. Le président Emmerson Mnangagwa, 80 ans, y a remporté un second mandat avec 52,6% des voix, contre 44% pour M. Chamisa, selon les résultats officiels. 

 

La CCC a dénoncé de nombreuses irrégularités dans le scrutin, également critiqué par des observateurs régionaux et internationaux, et exigé un nouveau vote. Nelson Chasmisa avait quitté la CCC en janvier en estimant qu'elle était devenue "une extension de la Zanu-PF, qui en a pris le contrôle", et dénoncé les "intimidations et violences" commises par le régime sur les opposants et citoyens. [AFP]

 
Nombre de lectures : 97 fois











Inscription à la newsletter