Connectez-vous

Le dollar repart en hausse face à l'euro

Mardi 11 Septembre 2018

Londres (awp/afp) - Le dollar repartait de plus belle mardi, effaçant les gains de l'euro et de la livre et dans un marché reprenant goût pour le billet vert, valeur refuge face aux tensions commerciales.

Vers 14H00 GMT (16H00 à Paris), la monnaie unique valait 1,1582 dollar, contre 1,1594 dollar lundi à 21H00 GMT.

L'euro était en hausse face à la monnaie nippone à 129,14 yens contre 128,85 yens la veille.
Le dollar montait aussi face au yen, à 111,50 yens contre 111,13 yens lundi soir.

Les devises émergentes souffraient également face au dollar. L'indice MSCI Emerging Markets Currency, qui regroupe une vingtaine d'entre elles, reculait légèrement pour toucher son plus bas en 17 mois.

"Le dollar est en forme après la brève pause de lundi", quand le billet vert avait reculé face à l'euro, a commenté Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com.

Le franc suisse, une autre devise jugée valeur refuge, s'inscrivait également dans le vert.

En cause selon l'analyste, "la demande de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce d'autoriser des sanctions contre les Etats-Unis".

La Chine prévoit de demander le 21 septembre à l'OMC l'autorisation d'imposer des sanctions aux Etats-Unis, dans un litige vieux de cinq ans portant sur des mesures antidumping prises par Washington contre certains produits chinois.

L'Organisation mondiale du commerce a en effet indiqué mardi qu'"une réunion spéciale de l'Organe de règlement des différends de l'OMC aura lieu le 21 septembre" pour examiner le recours par la Chine à l'article 22 du Mémorandum d'accord de l'institution, portant sur l'établissement de sanctions.

Dans ce contexte de tensions commerciales accrues, et alors que l'économie américaine est en bonne santé, "le dollar va rester roi face aux autres grandes devises", a prévenu Lukman Otunuga, analyste à FXTM.

La livre britannique n'a pour sa part pas profité longtemps des données sur l'emploi, qui ont fait état d'un taux de chômage inchangé à 4,0% entre mai et juillet.

"La livre ne réagit qu'aux nouvelles sur le Brexit", a commenté M. Otunuga.

La monnaie avait progressé face au dollar comme à l'euro lundi, quand le négociateur en chef de l'UE pour le Brexit, Michel Barnier, a estimé lundi qu'il était "réaliste" d'arriver à un accord avec le Royaume-Uni sur sa sortie de l'Union européenne d'ici "six à huit semaines".

Vers 14H00 GMT, l'once d'or valait 1.189,27 dollars, contre 1.195,87 dollars lundi à 21H00 GMT.

La monnaie chinoise valait 6,8783 yuans pour un dollar, contre 6,8556 yuans pour un dollar lundi à 15H30 GMT.

Enfin, le bitcoin s'échangeait pour 6.277,32 dollars, contre 6.301,63 dollars lundi soir, selon des chiffres compilés par Bloomberg.
Nombre de lectures : 53 fois









Inscription à la newsletter