Connectez-vous

Le comité du dialogue national tchadien est boudé par certains

Mercredi 18 Août 2021

Au Tchad, un décret du Premier ministre de la transition Albert Païmi Padacket a donné la composition de l’équipe de 70 membres qui aura la charge de préparer la tenue du dialogue national prévu pour les mois de novembre et décembre 2021. Trois anciens opposants de l’ancien président Idriss Deby Itno font partie de ce comité d’organisation dont Saleh Kebzabo, chef de l’UNDR. Il en est le vice-président.
 
D’autres opposants estiment que leurs exigences n’ont pas été prises en compte et refusent d’y entrer. "Nous avons exigé la modification de la charte pour permettre de définir le cadre même de ce dialogue. Aujourd’hui, le terme dialogue inclusif, est un terme générique qui ne dit absolument rien et qui permet à la junte militaire au pouvoir d’utiliser à des fins inavouées", a déclaré l’opposant Yaya Dillo. Il a ajouté que, vu la composition de ce comité, le dialogue ne sera pas différent des fora organisés sous le régime du président défunt. (VOA)
 
 
Nombre de lectures : 79 fois












Inscription à la newsletter