Connectez-vous

Le bilan du séisme dans le centre de l'Italie passe à 159 morts

Jeudi 25 Août 2016

Le bilan du séisme dans le centre de l'Italie passe à 159 morts
 
Le puissant séisme qui a frappé tôt mercredi le centre de l'Italie a fait au moins 159 morts et de nombreux disparus, a indiqué le chef du gouvernement italien Matteo Renzi en début de soirée.
Le bilan a encore été revu à la hausse mercredi soir. Au moins 159 personnes ont été tuées par le tremblement de terre de magnitude 6,2. Le président du Conseil italien a également fait état de quelque 368 blessés, peu après s'être rendu en à Amatrice, l'un des villages les plus touchés, où il a rencontré les secouristes.

Des dizaines d'entre eux, volontaires, pompiers et membres de la protection civile, se préparaient à une longue nuit de fouilles, dans l'espoir de retrouver des survivants.
La protection civile italienne se refusait dans la soirée à avancer des chiffres concernant les disparus, mais beaucoup d'habitants et de touristes manquaient encore à l'appel.
Des camps de tentes ont été installés à proximité de ces villages pour accueillir quelque 2500 personnes, désormais sans toit.
 
Pendant la nuit
Le tremblement de terre s'est produit alors que la majeure partie des habitants de la région dormaient, rasant des maisons et coupant des routes. Trois villages dans une région montagneuse, à moins de 150 km au nord-est de Rome, ont été partiellement détruits, notamment dans les communes de Accumoli, Amatrice et Pescara del Tronto. Aucun grand centre urbain n'a été touché.

Les images parvenues révèlent l'ampleur des destructions. Des secouristes fouillent les décombres à mains nues dans l'espoir de retrouver des survivants parmi des immeubles qui ne sont plus que des ruines.
 
Amatrice, localité la plus touchée
Au moins 35 personnes ont perdu la vie dans la seule localité d'Amatrice, dans la région du Latium, non loin de l'épicentre du séisme.

"La ville a disparu aux trois quarts. L'objectif est maintenant de sauver le maximum de vies. On entend des voix sous les décombres. Il faut sauver les gens qui sont là-dessous", a lancé le maire d'Amatrice Sergio Pirozzi, sur l'antenne de la RAI. (RTS.ch)
 
 
 
Nombre de lectures : 16 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter