Connectez-vous

La revue de presse du 1er mars 2022

Mardi 1 Mars 2022

Les quotidiens reçus mardi à l’APS font état de divisions entre les syndicats d’enseignants après la signature d’un accord avec le gouvernement. 
 
’’Accord Gouvernement/Syndicats d’enseignants : Le SAEMS et le CUSEMS signent aujourd’hui’’, affiche à sa Une Le Soleil
 
Cinq syndicats du G 7, une coalition regroupant les principaux syndicats du secteur de l’enseignement au Sénégal, ont décidé de lever leur mot d’ordre de grève, après avoir signé vendredi tard dans la soirée un accord sur la base des propositions faites par le gouvernement. Les cinq signataires de cet accord sont le SELS, le SELS/A, le SNELAS / FC, l’UDEN et le SIENS.
 
En revanche, les syndicats du moyen secondaire, le SAEMS et le CUSEMSS, qui avaient pris acte des propositions annoncées par le gouvernement avaient décidé de rendre compte à leurs bases. Le journal Kritik signale que l’Etat a trouvé un accord avec cinq syndicats du G7, pour une incidence financière de 100 milliards FCFA.
 
Vox Populi pour sa part, constate que ’’malgré les accords, le G20 se radicalise’’. Ce regroupement de syndicats d’enseignant ’’dit son insatisfaction, tire sur les membres du G7 et entame son 5ème plan d’action’’, rapporte la publication. 
 
’’Le G7, G20, G5... les germes de la division’’, note Bës Bi Le Jour. A Thiès et Rufisque, le CUSEMS et le SAEMS veulent retourner en classe, alors que ’’le G20 annonce un nouveau plan d’action et tire sur le G7’’, indique le quotidien.
 
’’Protocole d’accord avec l’Etat pour sauver l’année scolaire : les syndicats en vrille !’’, s’exclame Sud Quotidien qui écrit : ’’le G7 au bord de l’implosion, CUSEMS et SAMES gardent la cadence’’. Les syndicats SIENS, SELS, UDEN, SELS/A et SNLAS/FC ’’arrêtent la grève et clarifient leur position’’ alors que ’’le G20 décline son 5ème plan d’action, ce mardi, avec grève totale mercredi et jeudi’’, rapporte Sud.
 
Les quotidiens se font écho de la déclaration de l’Union africaine condamnant les actes de racisme dont sont victimes les Africains fuyant la guerre en Ukraine.

L’Union africaine est particulièrement préoccupée par le ’’traitement raciste’’ dont sont victimes les Africains qui ’’se verraient refuser le droit de traverser’’ la frontière ukrainienne ’’pour se mettre en sécurité’’. Dans un communiqué, le président en exercice de l’UA et le président de la Commission de l’UA indiquent que ’’’les rapports selon lesquels les Africains sont l’objet d’un traitement différent inacceptable seraient choquants et racistes et violeraient le droit international’’. 
 
Des images et témoignages montrent des dizaines d’Africains bloqués à la frontière, notamment avec la Pologne, alors que les autres sont autorisés à passer. ’’Macky Sall hausse le ton’’, selon L’Info. ’’L’UA dénonce le racisme’’, titre WalfQuotidien. Sur le même sujet, L’As affiche à sa Une : ’’Le coup de sang de l’UA’’. (APS)
Nombre de lectures : 102 fois












Inscription à la newsletter