Connectez-vous

La Bourse de Paris souffle avant sa dernière séance de l'année

Jeudi 28 Décembre 2023

La Bourse de Paris a terminé en baisse de 0,48% jeudi, avant-dernière séance d'une année faste, avec un agenda encore vide et en l'absence de nombreux investisseurs.

 

L'indice vedette CAC 40 a reculé de 36,66 points pour finir à 7.535,16 points. La veille, pour la première séance de la semaine, il avait terminé en hausse de 0,04%.

 

Derrière cette variation, "il n'y a pas de raison fondamentale. Il n'y a pas de volumes d'échanges, donc après le mouvement haussier depuis fin octobre" le marché a été dominé jeudi par "des prises de bénéfices" et des ajustements de portefeuille avant la fin de l'année, selon Kévin Baslame, gérant chez Amplegest.

 

Seul événement macro-économique, les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis ont augmenté pour la deuxième semaine de suite et un peu plus que les prévisions des économistes.

 

La baisse de l'indice n'a pas de quoi remettre en cause la performance de l'année du CAC 40, de +16,4% grâce à une accélération depuis la fin octobre, moment où les investisseurs ont été convaincus que les banques centrales vont effectuer dans les premiers mois de 2024 un pivot vers une politique monétaire plus souple.

 

Les taux d'intérêt des emprunts ont fortement chuté depuis. Après avoir atteint son plus bas niveau de l'année en clôture mercredi, le rendement de l'emprunt français à 10 ans s'est légèrement redressé jeudi, vers 2,47% contre 2,41% la veille.

 

Le haut niveau du CAC 40 "est en partie justifié par la bonne tenue de l'économie mondiale, notamment américaine, et compte-tenu de la baisse des taux d'intérêt", estime M. Baslame.

 

Toutefois, "on pense que le mouvement sur les taux est allé un peu vite car le marché anticipe une première baisse des taux d'intérêts directeurs de la part des Banques centrales américaine et européenne dès mars", nuance le gérant.

 

Les responsables des institutions monétaires ont répété que le combat contre l'inflation n'était pas terminé à leurs yeux, ce qui pourrait repousser l'assouplissement de leur politique, sans convaincre les acteurs du marché.

 

Les poids lourds pèsent sur le CAC

 

Poids lourd de la cote parisienne, TotalEnergies a reculé de 1,70% à 61,41 euros, la plus mauvaise performance, pesant sur l'ensemble de l'indice. L'entreprise a souffert du recul des prix du pétrole.

 

La principale capitalisation boursière de l'indice, LVMH, a reculé de 0,60% à 731 euros.

 

La santé en forme

 

Les valeurs de la santé ont terminé en haut de l'indice: sur le CAC 40, Eurofins Scientific a pris 0,41% à 59,16 euros, Sanofi 0,10% à 89,26 euros. Euroapi a pris 2,68% à 5,74 euros sur l'indice élargi SBF 120. [AFP]

Nombre de lectures : 240 fois











Inscription à la newsletter