Connectez-vous

La Bourse de Paris recule après un record

Lundi 18 Décembre 2023

La Bourse de Paris recule après un record

La Bourse de Paris a légèrement reculé de 0,37% lundi, finissant une marche en-dessous de son record en clôture atteint vendredi, après des prises de bénéfices des investisseurs.

L'indice vedette CAC 40 a cédé 28,05 points à 7.368,86 points.

 

Vendredi, il avait fini en hausse de 0,28%, à un niveau record de 7.596,91 points, et de 0,93% sur l'ensemble de la semaine, sa cinquième progression hebdomadaire d'affilée.

 

"On rentre un peu dans la torpeur des fêtes de fin d'année", après de fortes hausses enregistrées depuis début novembre, observe Alexandre Neuvy, directeur de la gestion privée chez Amplegest, qui pointe des prises de bénéfices des investisseurs.

 

La semaine passée, les annonces des banques centrales ont donné de l'élan aux marchés boursiers, surtout celle de la Réserve fédérale (Fed) américaine qui a indiqué que ses membres avaient discuté d'un calendrier de baisses des taux d'intérêt directeurs.

 

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt de l'emprunt de l'Etat français progressait légèrement, par rapport à la clôture de vendredi, à 2,61% vers 18H00 (17H00 GMT).

 

La séance de lundi a surtout été animée par une forte remontée des prix du pétrole, dont les deux barils de référence grimpaient d'environ 2,5% vers 18H00 (17H00 GMT).

 

"Différents armateurs ont décidé de ne plus passer en mer Rouge et de faire le tour de l'Afrique", explique Alexandre Neuvy, "cela remet un peu de prime de risque et de stress, ce qui fait monter les prix du pétrole".

 

Plusieurs géants du transport maritime mondial ont en effet annoncé que leurs navires éviteraient la mer Rouge après une multiplication d'attaques près du détroit stratégique de Bab al-Mandeb, qui sépare la péninsule arabique de l'Afrique, perpétrées par les rebelles yéménites, proches de l'Iran.

 

Eiffage: un contrat à 2,54 mds EUR

 

Un groupement d'entreprises mené par Eiffage (-2,01% à 94,78 euros) a remporté un marché de 2,54 milliards d'euros pour construire un tronçon de la ligne 15 du métro du Grand Paris, à l'est de la capitale, ont annoncé lundi le groupe et la Société du Grand Paris (SGP).

 

Casino met ses magasins sur la table

 

Les enseignes de distribution alimentaire Auchan et Les Mousquetaires/Intermarché sont entrées en "négociations exclusives" avec leur concurrent en grande difficulté financière Casino pour le rachat de "la quasi-totalité du périmètre des hypermarchés et supermarchés" de ce groupe, selon des communiqués lundi.

 

Selon Casino, cela représente "313 magasins" pour lesquels "l'ensemble des salariés des magasins transférés seraient repris" par le groupement des Mousquetaires/Intermarché et Auchan.

 

La cotation de l'action Casino était suspendue lundi et reprendra mardi à l'ouverture de la Bourse de Paris.

 

Atos redescend

 

L'action d'Atos a reculé de 10,41% à 7,04 euros, rendant une partie des gains de vendredi où le titre avait grimpé de plus de 20%, après la publication d'un article du journal Le Figaro qui relatait des "discussions avancées" entre l'avionneur Airbus et la direction d'Atos pour acheter certaines activités, notamment la cybersécurité. [AFP]

Nombre de lectures : 274 fois











Inscription à la newsletter