Connectez-vous

La Bourse de Paris en baisse face aux commentaires des banquiers centraux

Mardi 16 Janvier 2024

La Bourse de Paris a clôturé en baisse de 0,18% mardi, animée par les discours de banquiers centraux qui poussent les investisseurs à réviser leurs anticipations sur le calendrier des baisses des taux directeurs des institutions monétaires.

 

L'indice vedette CAC 40 a fini à 7.3641,11 points. Lundi, la Bourse de Paris avait terminé en baisse de 0,72%.

 

"Le marché d'aujourd'hui est en baisse mais ne chavire pas", commente Lucas Excoffier, chargé du courtage continental chez Oddo BHF.

 

"Les incertitudes sur le calendrier des baisses des taux des banques centrales sont le thème central de la séance", poursuit le trader.

 

"Les investisseurs espéraient voir ces premières baisses au printemps et ces anticipations sont remise en cause au fur à et à mesure des prises de parole des banquiers centraux", détaille Lucas Excoffier.

 

Les investisseurs se sont tournés en fin d'après-midi vers le discours d'un gouverneur de la banque centrale américaine, la Réserve fédérale (Fed), Christopher Waller.

 

Ce dernier a indiqué qu'il n'y avait "aucune raison de procéder à des baisses de taux aussi rapides que par le passé" et que cela arriverait seulement à condition que "l'inflation ne rebondisse pas".

 

Du côté de la Banque centrale européenne (BCE), trois membres ont livré des discours de prudence concernant une éventuelle baisse des taux en 2024.

 

Sur le marché obligataire, l'emprunt de l'Etat français à échéance dix ans s'établissait à 2,75% contre 2,73% à la clôture de lundi.

 

Divorce entre Air France-KLM et CMA CGM

Fin du partenariat dans le fret, sortie du conseil d'administration: moins de deux ans après la publication des bans, un divorce se profile entre Air France-KLM (-2,56% à 11,72 euros) et CMA CGM, même si l'armateur, qui n'est pas coté, reste pour l'instant le troisième actionnaire du groupe aérien.

 

Ipsos continue de grossir

Le spécialiste français des études de marché et sondages Ipsos (-1,09% à 58,80 euros) a annoncé lundi, après bourse, l'acquisition de la société britannique Jarmany, spécialisée dans l'analyse et la gestion de données, poursuivant ainsi sa consolidation, moins de trois mois après le rachat d'un concurrent irlandais.

 

Vivendi en repli

Le groupe audiovisuel Canal+ (filiale de Vivendi) a annoncé lundi qu'il allait "finaliser d'ici la fin du mois de janvier" l'acquisition d'OCS, le bouquet de chaînes payantes de l'opérateur de télécommunications Orange, après le feu vert sous conditions vendredi de l'Autorité de la concurrence.

Vivendi a cédé 0,90% à 9,87 euros. 

 
Nombre de lectures : 149 fois











Inscription à la newsletter