Connectez-vous

L'opposition tanzanienne salue l'ouverture du pouvoir à des réformes

Lundi 27 Juin 2022

Les partis d'opposition et organisations des droits humains en Tanzanie ont exprimé leur optimisme après que le parti au pouvoir s'est dit favorable à des réformes constitutionnelles, qu'ils réclamaient depuis plusieurs années dans ce pays d'Afrique de l'Est. Un responsable du parti Chama Cha Mapinduzi (CCM), au pouvoir depuis l'indépendance en 1961, a déclaré mercredi qu'il acceptait de relancer "dans l'intérêt national" un processus de révision de la constitution resté au point mort depuis 2014.
 
"Le CCM insiste sur l'importance de la nouvelle constitution (...) Unissons-nous tous pour la réconciliation politique en cours", a déclaré mercredi Shaka Hamdu Shaka après une réunion du parti. Cette annonce marque un nouveau signe d'ouverture depuis la prise de fonctions de la nouvelle présidente Samia Suluhu Hassan, qui a succédé à l'autoritaire John Magufuli, au pouvoir de 2015 jusqu'à son décès soudain en mars 2021.
 
Les groupes de défense des droits humains et partis d'opposition réclament depuis des années des réformes démocratiques, notamment pour limiter les pouvoirs présidentiels. (VOA/AFP)
Nombre de lectures : 96 fois












Inscription à la newsletter