Connectez-vous

L'euro se heurte au cap de 1,20 dollar

Mardi 15 Mai 2018

New York (awp/afp) - L'euro se stabilisait lundi face au billet voir après avoir flirté avec la barre de 1,20 dollar sans parvenir à la dépasser.

Vers 19H00 GMT (21H00 heure de Paris), l'euro valait 1,1944 dollar contre 1,1943 dollar vendredi à 21H00 GMT.
 
 
La monnaie unique européenne montait aussi face à la devise japonaise à 130,96 yens, contre 130,63 yens vendredi soir.

Le billet vert montait légèrement face à la monnaie nipponne à 109,64 yens, contre 109,39 yens vendredi.

"L'euro a visiblement tenté de repasser au-dessus du seuil de 1,20 dollar qui n'est pas en tant que tel un niveau technique très important mais est une barrière psychologique", remarque Omer Esiner de Commonwealth Foreign Exchange. "Mais à défaut d'y avoir réussi et en l'absence d'autres informations majeures, la monnaie unique s'est repliée", ajoute-t-il.

Pour Eric Viloria de Wells Fargo, le ralentissement des indices à la mi-séance à Wall Street a aussi pu jouer un rôle "dans la mesure où on observe depuis plusieurs séances une corrélation inversée entre le dollar et le marché boursier".

Plus tôt dans la journée, l'euro avait profité d'une interview sur Bloomberg TV de François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France et membre du conseil de la Banque centrale européenne (BCE).

Selon lui, une remontée des taux d'intérêt pourrait intervenir plus tôt que prévu, c'est-à-dire "au moins quelques trimestres" après la fin du programme de rachats d'actifs, "mais pas des années (après)", a-t-il affirmé.

"Il n'y avait rien de nouveau, mais M. Villeroy est l'un des responsables de la BCE les plus neutres, et étant donné la faiblesse des récentes données économiques en Europe, le voir réitérer une position de politique (monétaire) clairement positive est assez significatif", a expliqué Viraj Patel, analyste pour ING.

Une remontée des taux rend l'euro plus rémunérateur et donc plus attractif pour les cambistes.

Les investisseurs gardaient également un oeil sur la situation en Italie.

La troisième économie de la zone euro était sur le point lundi de livrer son destin à deux partis antisystème et eurosceptiques, le Mouvement 5 Étoiles (M5S) et la Ligue qui ont trouvé un accord de gouvernement et devraient annoncer le nom d'un futur Premier ministre.

Luigi Di Maio, le jeune leader du M5S, ainsi que le chef de la Ligue Matteo Salvini (extrême droite), doivent être reçus lundi au Quirinal, le palais présidentiel, pour présenter les détails de cet accord.

"Il y a une issue clairement positive après plus de deux mois d'impasse politique", a noté Jasper Lawler, analyste pour London Capital Group.

Mais selon lui, une telle coalition pourrait avoir un impact négatif sur les relations entre l'Italie et l'Union européenne, ce qui pourrait peser sur l'économie italienne, qui se reprend doucement.

Vers 19H00 GMT, l'or valait 1.313,81 dollars, contre 1.318,30 dollars vendredi à 21H00 GMT.

Le bitcoin valait 8.728,00 dollars, contre 8.432,00 dollars vendredi soir, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

La monnaie chinoise a terminé à 6,3393 yuans pour un dollar, contre 6,3340 yuans pour un dollar vendredi à 15H30 GMT.
 
Nombre de lectures : 55 fois









Inscription à la newsletter