Connectez-vous

L'euro monte un peu à la veille de réunions de banques centrales

Mercredi 12 Septembre 2018

New York (awp/afp) - L'euro, à la veille de réunions de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Banque d'Angleterre (BoE), remontait un peu mercredi face à un dollar lesté par un indice sur les prix américains et un regain d'optimisme sur les discussions commerciales.

Vers 19H00 GMT (21H00 HEC), la monnaie unique européenne valait 1,1625 dollar, contre 1,1606 dollar mardi vers 21H00 GMT.
 
La devise européenne baissait face à la monnaie nipponne à 129,38 yens contre 129,55 yens mardi soir.

Le dollar reculait aussi face au yen à 111,29 yens contre 111,63 yens mardi soir.

L'euro s'affichait en légère baisse face au billet vert en début de séance, les investisseurs faisant preuve de prudence à l'approche de la réunion de politique monétaire de la BCE.

Pour Konstantinos Anthis, analyste chez ADS Securities, "le potentiel de hausse de l'euro est limité" et "(le président de la BCE) Mario Draghi devrait conserver un discours modéré lors de la réunion de cette semaine".

"Selon des informations de presse, les responsables européens pourraient réviser à la baisse leurs prévisions de croissance (jeudi), mais ce n'est pas vraiment une surprise vu la faiblesse généralisée des indicateurs de la zone euro ces derniers temps", a souligné Nick Bennenbroek de Wells Fargo.

Dernier en date: la production industrielle dans la région a selon l'organisme Eurostat reculé de 0,8% en juillet par rapport à juin.

Mais le dollar a perdu du terrain après l'annonce d'une baisse surprise, de 0,1%, des prix à la production en août. De quoi raviver les interrogations sur les prochaines décisions de la banque centrale américaine, qui prévoit pour l'instant deux hausses des taux d'intérêt d'ici la fin de l'année.

"Cela ne devrait pas alarmer excessivement dans la mesure où les prix en général ont plus globalement accéléré à la faveur d'une croissance solide et d'un marché de l'emploi en forme", a relevé Joe Manimbo de Western Union.

Les investisseurs attendent désormais les statistiques sur les prix à la consommation jeudi et sur les ventes au détail vendredi.

Le dollar, qui a beaucoup profité ces dernières semaines de son statut de valeur refuge face à la montée des tensions commerciales, a aussi pâti mercredi d'un espoir d'avancées dans les discussions entre les Etats-Unis et la Chine.

Selon le Wall Street Journal, Washington a en effet proposé à Pékin de reprendre les négociations commerciales avant que l'administration Trump n'impose de nouvelles taxes punitives sur ses importations.

Les cambistes garderont par ailleurs un oeil jeudi sur la réunion de la Banque d'Angleterre. S'il n'est pas attendu de décision monétaire particulière, le communiqué suivant la rencontre sera très observé selon Kenny Fisher d'Oanda.

"La BoE pourrait maintenir ses taux au même niveau jusqu'à ce que le Royaume-Uni quitte l'Union européenne en mars afin de minimiser les perturbations que le Brexit aura sur l'économie britannique", a-t-il souligné. Mais "l'absence de hausse des taux rend plus difficile la progression de la livre, sauf si l'économie du Royaume-Uni se montre plus solide qu'anticipé", a-t-il ajouté.

Vers 19H00 GMT, l'once d'or valait 1.206,81 dollars, contre 1.198,58 dollars mardi à 21H00 GMT.

La monnaie chinoise a terminé à 6,8517 yuans pour un dollar, contre 6,8730 yuans pour un dollar mardi vers 15H30 GMT.

Le bitcoin s'échangeait pour 6.316,79 dollars, contre 6.253,25 dollars mardi soir, selon des chiffres compilés par Bloomberg.
Nombre de lectures : 58 fois









Inscription à la newsletter