Connectez-vous

L'euro monte face au dollar au lendemain d'un plus bas en deux mois

Jeudi 11 Octobre 2018

New York (awp/afp) - L'euro rebondissait légèrement mercredi face au dollar après avoir atteint un plus bas en deux mois la veille et tandis que la livre britannique bénéficiait d'un regain d'optimisme concernant les négociations sur le Brexit.

Vers 19H00 GMT (21H00 HEC), la monnaie unique européenne valait 1,1527 dollar, contre 1,1491 dollar mardi vers 21H00 GMT. Mardi, elle avait enregistré un plus bas depuis la mi-août.
 
Après avoir quelque peu hésité sur la direction à prendre du fait de la publication d'une croissance britannique nulle au mois d'août, la livre sterling évoluait en hausse face à l'euro et au dollar.

"Les participants au marché anticipent qu'un potentiel accord sur le Brexit pourrait être trouvé lors du sommet européen de la semaine prochaine", ont expliqué Derek Halpenny et Fritz Louw, analystes pour MUFG.

Le ministre britannique du Brexit, Dominic Raab, s'est présenté mardi devant les députés pour faire le point sur les négociations.

"On peut désormais s'attendre à ce que l'UE fasse un geste dans notre direction, et si (les dirigeants européens) partagent cette ambition, partagent notre pragmatisme, je suis convaincu que nous pouvons obtenir un accord", a-t-il affirmé.

Michel Barnier, négociateur en chef de l'UE sur le Brexit, avait de son côté estimé lundi qu'il était "réaliste" d'arriver à un accord d'ici "six à huit semaines".

"Nous avons réalisé de bons progrès pour un retrait ordonné, mais plusieurs questions épineuses demeurent, notamment le moyen d'éviter la création d'une frontière entre l'Irlande et l'Irlande du Nord", a-t-il aussi dit mercredi.

Néanmoins, la croissance nulle qu'a connue l'économie britannique en août est "un autre signe que l'incertitude autour du Brexit ne fait pas du bien à l'économie", a jugé Miles Eakers, analyste pour Centtrip.

Le dollar, de son côté, perdait du terrain face à l'euro alors que les cambistes digéraient les chiffres sur les prix à la production américaine en septembre, qui se sont établis à +0,2% sur un mois, comme le prévoyaient les analystes.

Les investisseurs gardaient également un oeil sur les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine qui assombrissent les perspectives de l'économie mondiale, selon le Fonds monétaire international.

"Les spéculations autour d'une guerre des monnaies ont refait surface avec le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin qui a mis en garde (mercredi, dans une interview au Financial Times, ndlr) les Chinois contre une dévaluation compétitive", a expliqué Neil Wilson, analyste pour Markets.com.

Du fait de la guerre commerciale, le yuan a nettement baissé ces derniers mois face au dollar.

"La monnaie et le commerce sont les deux faces d'une même pièce. Sans la puissance de feu commerciale, l'arme principale de la Chine, c'est sa monnaie, et ce ne serait pas une surprise si elle décidait de l'utiliser", a ajouté M. Wilson.

Vers 19H00 GMT mercredi, la devise européenne se stabilisait face au yen, à 129,77 yens contre 129,81 yens mardi à 21H00 GMT.

Le dollar baissait face au yen, à 112,58 yens contre 112,96 yens, mardi soir.

Le franc suisse baissait face à l'euro, à 1,1435 franc suisse pour un euro contre 1,1399 mardi, et était stable face au dollar, avec 0,9921 franc suisse contre un dollar au lieu de 0,9922 mardi soir.

L'once d'or valait 1.192,40 dollars, contre 1.189,79 dollars mardi.

Reparti nettement à la baisse face au dollar depuis lundi après une semaine fériée, le yuan a terminé à 6,9242 yuans pour un dollar mercredi, contre 6,9228 yuans mardi à 15H30 GMT.

Le bitcoin s'échangeait pour 6.551,05 dollars, contre 6.579,83 dollars mardi soir, selon des chiffres compilés par Bloomberg.
Nombre de lectures : 50 fois









Inscription à la newsletter