Connectez-vous

L'Otan veut renforcer ses liens avec le Golfe en ouvrant un centre à Koweït

Mardi 24 Janvier 2017

Koweït - Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a appelé mardi à un renforcement de la coopération sécuritaire avec les pays du Golfe à l'occasion de l'ouverture du premier bureau régional de l'Alliance atlantique à Koweït.

"Ce sera une plateforme vitale pour la coopération entre l'Alliance et nos partenaires du Golfe", a dit M. Stoltenberg lors de l'inauguration du centre en présence du Premier ministre du Koweït, Cheikh Jaber Mubarak Al-Sabah.

Ce centre a été créé conformément à l'Initiative de coopération d'Istanbul (ICI), lancée par les dirigeants de l'Otan en 2004. L'ICI vise à offrir des coopérations concrètes en matière de sécurité avec des Etats du Moyen-Orient, avec une attention spéciale sur les pays du Golfe.

Le Koweït, le Qatar, Bahreïn et les Emirats arabes unis sont membres de l'ICI, tandis que l'Arabie saoudite et Oman, les deux autres monarchies du Conseil de coopération du Golfe (CCG), ont l'intention de rejoindre cette initiative.

Le ministre koweïtien des Affaires étrangères Cheikh Sabah Khaled Al-Sabah a affirmé que la région était confrontée à de sérieux défis qui nécessitent la coopération avec des organisations internationales.

"Nous faisons face à des menaces sécuritaires comme le terrorisme, la prolifération d'armes et les cyberattaques", a déclaré pour sa part M. Stoltenberg, ajoutant qu'il est "plus important que jamais que nous travaillions plus étroitement ensemble".

Il a rappelé qu'au cours de l'année écoulée, l'Otan avait formé des centaines d'officiers irakiens en Jordanie pour qu'ils combattent plus efficacement le groupe jihadiste Etat islamique.

Le chef de l'Otan a par ailleurs insisté sur la solidité des relations entre l'alliance atlantique et les Etats-Unis, en dépit des critiques du nouveau président américain.

Il a répété avoir reçu les assurances de Donald Trump et de son secrétaire à la Défense James Mattis concernant le soutien continu de Washington à l'alliance.

"Je me suis entretenu avec le président Trump quelques jours après son élection en novembre et il m'a transmis un message très fort sur son attachement personnel à l'Otan", a dit M. Stoltenberg.

Il a dit être d'accord avec le président Trump et M. Mattis sur le fait que les membres européens de l'alliance doivent augmenter leurs contributions financières à l'Otan.

"Les alliés européens doivent dépenser plus et investir davantage dans la défense. Nous avons constaté des progrès mais il y a un long chemin à parcourir", a ajouté M. Stoltenberg.

M. Mattis a assuré lundi ses alliés de l'Otan de "l'engagement inébranlable" de Washington envers l'alliance militaire pourtant qualifiée d'"obsolète" par le président Trump.
 
Nombre de lectures : 32 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter