Connectez-vous

L’Algérie évite le Maroc pour exporter son gaz en Espagne

Jeudi 28 Octobre 2021

Les livraisons de gaz algérien à l’Espagne se feront désormais exclusivement via le gazoduc sous-marin Medgaz, après la décision d’Alger d’abandonner le pipeline utilisé actuellement et qui transite par le Maroc, ont indiqué mercredi 27 octobre des ministres des deux pays.
 
Depuis 1996, l’Algérie expédie vers l’Espagne et le Portugal environ 10 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an via le GME (Gaz Maghreb Europe), un gazoduc traversant le Maroc, mais Alger a décidé de ne pas reconduire ce contrat, sur fond de grave crise diplomatique entre les deux voisins du Maghreb.
 
Un autre pipeline, le gazoduc sous-marin Medgaz, achemine aussi depuis 2011 du gaz algérien jusqu’à l’Espagne, mais il opère déjà au maximum de sa capacité de 8 milliards de mètres cubes par an, soit la moitié des exportations algériennes annuelles vers ce pays et le Portugal. La poursuite des livraisons à l’Espagne a été au centre de discussions, mercredi à Alger, entre la ministre espagnole de la Transition écologique, Teresa Ribera, chargée de l’Energie, et le ministre algérien de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab.
L’Algérie est le premier fournisseur de gaz naturel de l’Espagne. (Le Monde avec AFP)
Nombre de lectures : 234 fois












Inscription à la newsletter