Connectez-vous

Human Rights Watch: "Forcer les Palestiniens déplacés à Rafah à évacuer la ville est illégal"

Lundi 12 Février 2024

L'Organisation non gouvernementale Human Rights Watch a déclaré, lundi, que la décision israélienne concernant le déplacement forcé de 1,7 million de Palestiniens de la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, est ''illégal et aura des conséquences catastrophique''.

 

C’est ce qui ressort d’un post publié par l’organisation de défense des droits humains sur la plateforme ''X''.

 

''Forcer 1,7 million de Palestiniens déplacés à Rafah à évacuer à nouveau la ville est illégal et aura des conséquences catastrophiques'', a ajouté Human Rights Watch.

Elle a souligné qu'''il n'y a aucun endroit sûr où aller à Gaza''.

 

L'organisation de défense des droits humains a également appelé la communauté internationale à prendre ''les mesures nécessaires pour éviter de nouvelles atrocités''.

 

Dans la nuit de dimanche à lundi, l'armée israélienne a mené une série de raids violents contre plusieurs zones de Rafah, qui ont tué et blessé des dizaines de Palestiniens, dont des femmes et des enfants. Des bâtiments de la Marine israélienne ont également bombardé la ville et ses alentours depuis le littoral.

 

De violents affrontements ont eu lieu entre la résistance palestinienne et les forces spéciales de l'armée israélienne, qui ont pénétré le nord-ouest de Rafah, en plus des hélicoptères de combat qui ont tiré à la mitrailleuse sur les citoyens et les déplacés. [AA]

 
Nombre de lectures : 149 fois











Inscription à la newsletter