Connectez-vous

Guinée: les braquages à main armée de plus en plus fréquents dans le centre de Kankan

Samedi 20 Avril 2024

Depuis de nombreux mois, la deuxième ville de Guinée, d'où est originaire le président de la transition Mamadi Doumbouya, est en proie à une insécurité grandissante. Les autorités locales ont commencé à prendre des mesures, alors qu'un jeune homme a été tué il y a deux jours à la suite d'un nouveau braquage en plein jour. 

 

Ce braquage s'est produit dans une agence partenaire de l'opérateur Orange en milieu d'après-midi dans le centre-ville de Kankan. 

 

Trois hommes équipés d'un fusil PMAK ont tenu le personnel en respect pendant une demi-heure, le temps de vider les caisses de l'agence et les poches des employés, aussi délestés de leurs téléphones. 

 

Les voleurs sont allés jusqu'à ordonner de leur transférer tout l'argent de leur compte Orange Money personnel. Dans leur fuite, ils ont tiré sur un jeune moto-taxi, qui succombera à ses blessures...

 

Ce scénario est le dernier d'une longue série, car l'insécurité monte en flèche dans la cité du Nabaya depuis près de deux ans, selon le directeur commercial de l'agence cambriolée Abou 2 Kourouma. [RFI]

Nombre de lectures : 180 fois











Inscription à la newsletter