Connectez-vous

Guinée : confusion après la mutinerie au nord de Conakry

Lundi 19 Octobre 2020

Malgré la police pour sécuriser la présidentielle, la population n'est pas rassurée pour le scrutin de dimanche. Ce vendredi 16 octobre, une mutinerie s’est produite au camp Samoréah dans la préfecture de Kindia, à près de 130 km de Conakry. L’incertitude créée par cet incident a entrainé la fermeture de l’accès principal à la capitale, créant un chaos dans toute la ville qui illustre bien la nervosité actuelle.
 
La nouvelle s’est rapidement répandue au sein de la population à Conakry. L’entrée de la commune de Kaloum centre-ville a été alors bloquée pendant plusieurs heures par les forces de l’ordre. Le commandant du camp Samoréah aurait été tué par les mutins. (DW)
Nombre de lectures : 84 fois












Inscription à la newsletter