Connectez-vous

Guerre en Ukraine - Erdogan appelle à une sortie « digne » pour tous du conflit

Mardi 20 Septembre 2022

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé mardi devant les Nations unies à trouver une sortie « digne » pour toutes les parties à la guerre en Ukraine.
 
« Ensemble, nous devons trouver une solution diplomatique raisonnable qui offrira aux deux parties une sortie digne de la crise », a déclaré le chef de l’État à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU, à New York.
 
« Nous continuerons d’intensifier nos efforts pour mettre fin à la guerre […] sur la base de l’intégrité territoriale et de l’indépendance de l’Ukraine », a-t-il ajouté.
 
Le président turc a dit espérer que « la guerre ne puisse l’emporter » et qu’un « processus de paix équitable triomphe », en rappelant que par deux fois depuis le début de la guerre, le 24 février, la Turquie avait réussi à réunir les représentants de la Russie et de l’Ukraine à Antalya (sud) et à Istanbul.
 
« J’invite les organisations internationales et tous les pays à soutenir sincèrement les efforts de la Turquie », a-t-il encore lancé.
 
M. Erdogan s’était entretenu peu avant son discours par téléphone avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky.
 
Le président turc, qui est parvenu à maintenir ses liens avec Moscou et Kyiv depuis le début de l’invasion russe de l’Ukraine le 24 février, a régulièrement offert sa médiation dans ce conflit, répétant la nécessité de trouver un accord qui satisfasse les deux parties.
 
Dans un entretien lundi soir à la chaîne de télévision américaine PBS, M. Erdogan a annoncé que Moscou et Kyiv se sont accordés pour procéder à « l’échange de 200 prisonniers », estimant qu’il s’agit d’une avancée « significative » dans ce conflit.  
 
Il n’a pas donné d’autres détails sur cet accord, ni sur les personnes concernées, civiles ou militaires, lors de cet entretien donné en turc. (AFP)
Nombre de lectures : 82 fois












Inscription à la newsletter