Connectez-vous

Gouvernance et transparence – Aliou Sall a encore du chemin à faire !

Jeudi 8 Septembre 2016

Gouvernance et transparence – Aliou Sall a encore du chemin à faire !
Entre les hommes politiques et la gouvernance honnête, le décalage est (trop) souvent un gouffre immense d’hypocrisie, de mensonges, de reniements et, finalement, un jeu de dupes dont les institutions et les citoyens paient les pots cassés, d’une manière ou d’une autre. Après sa révocation de la fonction publique sénégalaise par le président Macky Sall, Ousmane Sonko a été attaqué de toutes parts par des personnalités appartenant au pouvoir.
 
L’une d’elles, Aliou Sall, «le frère de… », a fait état du «patrimoine colossal» dont disposerait l’inspecteur des Impôts. C’était lors d’un «entretien » avec un confrère en ligne. Il est simplement dommage que ce confrère n’ait pas eu l’idée de le pousser à énumérer tout ou partie dudit patrimoine. La partie de monologue n’était pas loin devant un micro ouvert. Bref… Ensuite, lorsqu’il avance que «Sonko est plus riche que moi», il ne l’étaye pas et, donc, rend ses propos non crédibles. Il n’y a rien de mieux que du factuel avéré et vérifiable pour convaincre une opinion publique.
 
La déclaration de patrimoine d’Ousmane Sonko est un pas en avant dans les objectifs de moralisation de la vie politique. D’habitude, cet exercice est plutôt attendu chez ceux qui exercent le pouvoir. L’on se rappelle encore du feuilleton tragi-comique vécu par l’ex-présidente de l’Ofnac, Nafi Ngom Keïta, contrainte de courir derrière des ministres et hauts fonctionnaires peu désireux de rendre publics leurs biens, faute d’autorité.
 
Il est donc salutaire qu’un opposant politique - même si son acte a été dicté par des circonstances objectives – inaugure ce que l’on espère être une ère nouvelle dans la classe politique. En déclarant publiquement son patrimoine, Ousmane Sonko rend ringardes les postures uniquement intentionnelles dont se prévalent certaines autorités lorsqu’il s’agit de poser un acte de qualité. Aliou Sall a parlé en long et en large de ce qu’il a et de ce qu’il n’a pas comme biens. Il dit avoir déposé le contenu de son patrimoine à l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption. Tant mieux.
 
Homme politique en situation de pouvoir et soupçonné en tout, on aurait aimé savoir le nombre de ses maisons et terrains, de ses comptes en banque et de leurs soldes, de ses voitures, de ses… Mais dans  la bataille de l’opinion qui l’oppose à Ousmane Sonko sur le terrain de la transparence, il a encore du chemin à faire.
 
 
Nombre de lectures : 122 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter